En couple à la ville comme dans les affaires, Sanaa Kaidi et Mohamed Mimet mettent actuellement la dernière main à leur premier projet entrepreneurial, une FoodTech pas comme les autres baptisée « Assiette Gourmet »  qui permet de réaliser des recettes simples grâce à  des produits soigneusement sélectionnés.

Manque d’inspiration, d’envie, de volonté… un « triptyque » qui assaille chacun d’entre nous lorsque, après une harassante journée de travail, le temps est venu de préparer à dîner. Après quelques tentatives infructueuses  pour élaborer une recette incomplète,  la tentation de se ruer sur son téléphone pour commander les sempiternels sushis et autres plats préparés est souvent la plus forte.  Une « routine » qui, en plus d’être coûteuse, s’avère également peu attrayante en termes de qualité et de goût. Forts de ce postulat, Sanaa Kaidi et Mohamed Mimet ont porté sur les fonts baptismaux la FoodTech « Assiette Gourmet », actuellement sur rampe de lancement, pour un atterrissage courant « janvier 2019 ».  Aux antipodes des modèles Frichti, Nestor, Food Chéri maintes et maintes fois exploités,  la solution de cette jeune pousse parisienne consiste à proposer à tout un chacun de se voir livrer tous les ingrédients nécessaires à l’élaboration de recettes saines et équilibrées, faisant la part belle aux produits frais de premier choix.  « L’idée est de faciliter l’achat de produits par l’intermédiaire d’un site web où chacun a la possibilité  d’indiquer ses préférences et restrictions alimentaires. Si vous désirez manger chez vous 5 ou 3 fois dans la semaine à deux ou à trois, notre outil va permettre d’engendrer plusieurs propositions de recettes calquées sur vos préférences et restrictions initiales », abonde Sanaa Kaidi.

Une « sélection » réalisée à partir des préférences alimentaires indiquées au préalable. « Si le choix est à votre convenance, vous n’avez plus qu’à valider votre panier et régler. Vous recevrez alors chez vous tous les ingrédients ainsi que des fiches détaillées pour exécuter vos recettes », ajoute la jeune femme qui se voit, aux côtés de son mari et associé, comme un « sélectionneur » de produits de qualité. Parmi la trentaine de recettes présentes sur le site internet au lancement – « une offre qui évoluera avec le temps », précise Sanaa Kaidi -, nous trouverons pèle-mêle risottos, lasagnes, soupes ou encore le plat « tendance par excellence » qui, selon certains « esthètes » aurait vocation à remplacer les fameux sushis évoqués en préambule, à savoir le pokebowl. « Nous avons délibérément opté pour une offre très large de recettes afin que tout le monde puisse  trouver son bonheur », développe l’entrepreneur.  Assiette Gourmet proposera également une « épicerie fine » où il sera possible d’ajouter quelques produits complémentaires (comme du miel, de la confiture ou du fromage) à votre guise.

Des produits de “premier choix”

Et un soin tout particulier a été mis sur lesdits ingrédients. « L’une des lignes directrices et condition sine qua non de notre projet est évidemment de proposer des produits d’excellente qualité. Nous nous fournissons directement auprès d’artisans, de meilleurs ouvriers de France, de producteurs qui ‘abreuvent’ les meilleures tables parisiennes. Chaque produit doit être pensé en amont pour la recette de sorte que le client n’a pas à réfléchir à ces problématiques. C’est, à notre sens, ce qui va sceller le contrat de confiance entre nous », explique Sanaa Kaidi. Jouissant d’un large terrain de jeu – même si la concurrence existe avec notamment Quitoque qui évolue désormais dans le giron de Carrefour -, la jeune entreprise, entièrement autofinancée, rêve de lendemains qui chantent. Avant de partir à la conquête d’investisseurs… une fois son modèle éprouvé. « Pour des considérations logistiques, les livraisons s’effectueront, dans un premier temps, uniquement le week-end car nous ne sommes que deux. Mais cela aura l’avantage de pouvoir rencontrer de visu nos clients qui disposeront ainsi de leur panier pour toute la semaine auquel il convient d’ajouter les fiches recettes pour les aider dans leur préparation», déroule Mohamed Mimet qui précise, tout de go, pour se démarquer de la concurrence, qu’Assiette Gourmet proposera des recettes à la carte, donnant ainsi davantage de souplesse à leurs clients dans leurs choix

La start-up est ainsi dans la dernière ligne droite avant son lancement officiel prévu au mois de janvier 2019. « Juste après les fêtes, je pense que les gens auront envie de manger plus équilibré, ce qui correspond en tout point à notre proposition », sourit malicieusement Sanaa Kaidi. Une belle aventure et un essai à transformer pour ce couple originaire du Maroc et qui a écumé les classes préparatoires des deux côtés de la Méditerranée, avant de travailler à Paris dans le conseil en management pour Madame et dans la « nébuleuse » des fusions-acquisitions pour Monsieur. Le tout avant un MBA mené d’une main de maître à l’INSEAD  dont une (majeure) partie suivie à Singapour, en 2016.   « Le MBA nous a permis de combler certaines lacunes car nous avions déjà à l’esprit de monter notre propre entreprise. Nous sommes ingénieurs, nous avons travaillé dans le conseil mais nous n’avions pas cette approche entrepreneuriale, se remémore la jeune femme.  Pour l’anecdote, le couple réalisera, au cours de son cursus commun, un « cas théorique » où ils ont pu tranquillement peaufiner leur idée. A quelques semaines du lancement officiel, la tension est palpable mais la sérénité reste de mise pour les deux associés qui espèrent récolter les fruits de leur travail tout en offrant les bons outils aux consommateurs dans leur quête du bien-manger. Avant de fidéliser un public. Mais ne dit-on pas que l’appétit vient en mangeant ?