Chief Covid Officer : Nouvelle Fonction Dans Les Entreprises ?

Les entreprises, frappées par la contraction de l’économie suite au confinement, doivent assurer tant bien que mal le “retour à la normale”. Un cabinet de conseil en management propose les services de “chiefs covid officers” pour faciliter cette transition. 

Le monde de l’entreprise sait inventer des noms de poste barbares, sur la forme “Chief quelque chose Officer”. Chez Forbes France, on se demandait depuis quelques semaines si de la crise sanitaire actuelle, allaient naitre de nouvelles fonctions au sein des organisations, si des postes allaient être dédiés à la gestion des crises sanitaires et au management de la transition vers un retour à la normale. Eh bien on n’avait plutôt le nez creux.


Adequancy, cabinet de conseil en management de transition lance son dispositif autour du “Chief Covid Officer”, une fonction dédiée à un accompagnement opérationnel au sein des entreprises. “L’objectif est de créer une passerelle concrète, utile et rapide entre l’expertise des managers de transition et les attentes fortes des clients”. Entretien avec Anthony Baron, son co-fondateur. 

Forbes France : Pourquoi lancer ce programme de Chief Covid Officer ?


Anthony Baron : Face à la crise du Covid-19, nous avons vécu une diminution de la demande en management de transition. La période de confinement a été toutefois très utile pour comprendre comment nos clients réagissaient face à cette crise. Ils ont alors exprimé la complexité de devoir engager les comités de direction dans la gestion opérationnelle de la crise et piloter en parallèle ce besoin de se transformer et se projeter vers le monde d’après. L’un d’eux m’a particulièrement marqué, un dirigeant fondateur d’un groupe de retail créé en 2010 qui a connu plusieurs crises (attentats, gilets jaunes, grèves,…) sur cette dernière décennie et l’arrêt de l’économie dû aux conséquences du Covid, fragilisait son énergie et sa motivation à gérer une nouvelle transformation. Nous ne pouvions rester sans rien faire et attendre… On s’est donc attelé à penser différemment notre approche du management de transition, à travers ce recueil des problématiques clients, en synthétisant leurs demandes dans une mission associée à la gestion de cette crise et un descriptif de poste. Il a été transmis à nos communautés de managers de transition en Direction Générale et Direction de la Transformation, pour sélectionner 15 dirigeants. C’est ainsi qu’est né la cellule Chief Covid Officer d’Adequancy.

Qu’est-ce, en tant que crise, le Covid a de particulier, notamment concernant son impact sur les entreprises ? 

Personne ne s’attendait à un tel cataclysme. le Covid-19 a déjà causé le décès de plus de 450 000 personnes à travers le monde. Une crise sanitaire qui a mis à mal de nombreuses entreprises et l’économie mondiale.

A la différence des crises précédentes (financières, sociales,…), nous n’étions pas préparés à une telle pandémie et ses conséquences économiques. Les frontières ont été fermées fragilisant les échanges de flux pour les entreprises internationales, avec des ruptures d’approvisionnement et l’arrêt des exportations. Du fait du confinement, certains acteurs (retail, hôtellerie, restauration, tourisme,…) se sont retrouvés avec un chiffres d’affaires égal à zéro du jour au lendemain. Des secteurs d’activités et des écosystèmes entiers se sont retrouvés pris en otage malgré eux, face aux conséquences du Covid. On n’avait jamais vécu une telle catastrophe. 

Si on regarde de plus près la phase de confinement, elle a créé des fractures sociales entre les villes et les campagnes, entre les cols bleus et les cols blancs… Avec la baisse de la consommation depuis cette période, on a observé en parallèle une incroyable capacité d’innovation et un élan de solidarité sans précédent au sein des entreprises vis-à-vis de leurs clients, fournisseurs, salariés,… Le télétravail rendu de fait obligatoire s’est fait assez naturellement, les outils digitaux existants ont favorisé la communication au sein des organisations et conserver un lien social. Un confinement total il y a 20 ans auraient eu des conséquences bien pire…

L’impact sur les entreprises se résume donc en 4 points pour sécuriser le court terme : sanitaire, avec une obligation de mise en place d’un protocole et de nommer un référent Covid dans les entreprises de plus de 10 salariés ; financier : malgré les bonnes mesures du gouvernement (report des cotisations, prêt garantie d’état, chômage partiel,…), les sociétés sont contraintes de piloter leur trésorerie au jour le jour, pour résister et survivre… ; opérationnel : dans ce climat flou, il est compliqué de travailler ses projections et ses prévisions (ventes, productions,…). Les entreprises vont donc avoir la nécessité d’adapter leurs organisations pour répondre à une demande qui a fortement baissé. Obtenir de la visibilité chez les clients à plus longs termes, pour offrir la même chose à ses fournisseurs et ainsi éviter les ruptures produits (industrie, distribution, retail,…). On ne parle pas encore des besoins de transformation pour répondre à des clients dont les profils et leur demande ont évolués durant le confinement notamment sur leurs habitudes de consommation (usage du digital, achats responsables,…) : salarial :  le moral des employés est malheureusement aléatoire à cause du confinement et des conditions dans lesquels ils l’ont vécu. Les dirigeants d’entreprise vont devoir s’adapter notamment dans leurs pratiques managériales, pour redonner des éléments de motivation à leurs salariés, face à l’impact économique et social qui va peser sur les entreprises. Une base nouvelle de communication autour des valeurs de l’entreprise, de sa vision et sa raison d’être sera selon nous, un des atouts pour engager nos salariés dans l’entreprise de demain.

Avec un tel nom de poste, vous n’avez pas peur de donner l’impression de surfer sur la crise sanitaire actuelle dans le but de vendre vos services ? 

Quand nous avons transmis le descriptif de poste à nos managers de transition, avec en titre Chief Covid Officer, ils ont tout de suite compris de quoi il s’agissait. Lors du lancement de la cellule le 9 juin auprès des dirigeants et actionnaires d’entreprise, ils ont accueilli positivement l’approche et beaucoup ont été sensibles à ce travail de contenus (la série de Webinar en cours), notre approche basée autour du partage d’expérience de la part de nos CCO, l’accessibilité et la transparence autour du dispositif, un espace Web dédié pour aller chercher des réponses à leur préoccupations, et une méthodologie de gestion spécifique à cette crise.

Nous avons même été surpris du retour de quelques clients qui nous disaient avoir déjà mis en place cette fonction et créé une task force covid en interne.

Au-delà du nom, c’est une équipe de 15 Chief Covid Officers qui travaille en réseau et en co-construction avec Adequancy, pour accélérer la sécurisation d’activité dans les entreprises et se projeter dans le monde d’après.

Quel est son rôle exactement ?  Quelles compétences particulières doit-il avoir ? Le Chief Covid Officer se positionne aux côtés du Directeur Général et en soutien au Comité de Direction. Il apporte un renfort ponctuel et stratégique à l’entreprise et lui permet d’amorcer, voire d’accélérer la reprise. Les compétences techniques et opérationnelles du CCO font de lui un atout de taille pour permettre à l’entreprise de réviser sa stratégie et adopter des modèles plus responsables, plus digitaux, agiles et humains.

Au sein de ce dispositif, nous avons sélectionné des profils de Directeurs Généraux et/ou des Directeurs de la Transformation qui ont géré des crises économiques et sociales, associés à des expériences de transformation profonde d’entreprise. Certains ont un parcours très opérationnel issu des opérations ou de la finance par exemple, d’autres ont alterné des rôles de consultant manager ou associé dans les Big4 et des rôles de directions d’entreprise.

Nous donnons tous ces détails dans le descriptif de poste et de mission. A noter, qu’il est directement accessible sur la page Web dédiée à la cellule Chief Covid Officer, avec une segmentation par taille d’entreprise (PME, ETI, Grands Groupes) et son parcours est détaillé sur sa page Adequancy.

Comment travaillez-vous avec vos clients pour optimiser la tâche du CCO ? 

Notre rôle s’appuie sur un accompagnement auprès du Chief Covid Officer pendant sa mission, au travers de points réguliers avec le directeur général de l’entreprise. Il s’agit de valider les étapes associées à la méthodologie d’intervention. Au-delà du diagnostique mené par le CCO, on va s’assurer que la première phase de sécurisation est rapidement sous contrôle. A savoir 4 points, la bonne application des règles sanitaires, la mise sous contrôle de la finance, la continuité des opérations et l’engagement des salariés pour surmonter la crise.

En parallèle, nous nous assurons que la position de notre CCO soit bien clarifiée dans l’entreprise, avec des objectifs définis en accord avec la direction générale.

Dans l’étape suivante, on va vérifier la mise en route de la projection vers l’après qui va engager des transformations dans l’entreprise. On sait par exemple, qu’il y aura une accélération des projets de digitalisation. Pour se faire, on validera avec le CCO la méthodologie pour apporter dans l’entreprise de l’agilité à travers ce projet, qui pourra être utilisé comme un pilote pour transmettre cette culture Agile. Deux autres points d’attention de notre côté, porteront aussi sur l’adhésion des équipes dans cette phase de digitalisation et vérifier que les bénéfices associés (ROI) soient suffisamment courts pour générer des revenus supplémentaires dans l’entreprise.

Est-ce la première fois que vous montez un tel programme en réaction à une crise si soudaine ? 

Face à cette crise sans précédent, nous devions nous adapter pour répondre aux demandes des entreprises, qui sont différentes de l’avant Covid où, ils nous contactaient avec un besoin mature et précis en management de transition. Le flou actuel a changé la donne.

Le premier vrai programme lancé de notre côté, fut la création d’Adequancy, en créant la première référence digitale sur le marché du management de transition (6000 managers inscrits sur les plateformes de mises en relation). Nous avons engagé dès 2017 la transformation digitale de ce métier traditionnel vers plus de transparence, d’accessibilité et de réactivité. On a acquis ce savoir dans la projection vers l’après et la transformation des modèles.

Avec l’agilité associée à notre organisation, nous avons construit et lancé, en moins d’un mois, ce dispositif Chief Covid Officer, car il fallait réagir vite pour aider les entreprises.

Mais sur une crise si soudaine, c’est la première fois que nous lançons un tel programme et j’espère la dernière pour ne plus revivre une telle catastrophe…

<<< À lire également : Le Dexaméthasone , Avancée Majeure Contre Le Coronavirus >>>

coronavirus