Orchestré par Kantar, le classement Brandz 2019 met en exergue les 50 marques françaises les plus valorisées au monde. L’occasion de constater, comme de coutume, la prépondérance du luxe dans le wagon de tête.

A quelques semaines de l’épilogue de l’année 2018, les classements, palmarès et autres « Top 10 » sont légion. L’occasion de dresser le bilan de l’année écoulée  et de dessiner les perspectives de l’année suivante. Mais parmi la ribambelle de classements rythmant les derniers jours précédant la trêve des confiseurs, pléthore d’entre eux mettant en lumière « la puissance financière » et le rayonnement à l’international des entreprises hexagonales aboutissent à la même conclusion : une prédominance du secteur du luxe. Et ce nouveau classement Brandz, élaboré par Kantar, des marques françaises les plus valorisées au monde ne fait pas exception à la règle, avec notamment un podium 100% luxe (47% de la valeur totale du Top 50 Brandz). A tout seigneur tout honneur, c’est Louis Vuitton, avec une valeur de marque de 46,3 milliards de dollars qui figure (encore) sur la première marche du podium.  En effet, « l’enfant chéri » de LVMH est également en pole position du classement Forbes réalisé par nos soins en cette fin d’année et qui cette fois-ci recense uniquement les maisons de luxe en fonction de leurs revenus. Mais pour en revenir au classement Brandz, le dauphin du « roi Louis » se nomme Chanel.

Une position rendue possible par le fait que griffe a, pour la première fois de son histoire, communiqué sur ses résultats 2017, comme le précisent les architectes de ce classement. « Les très bonnes performances du secteur du luxe dans le classement ont été stimulées par la disponibilité d’informations financières supplémentaires sur Chanel, permettant à BrandZ de recalculer la valeur de la marque à 39,2 milliards de dollars et lui donner la 2de place. Ce nouveau calcul révèle une croissance globale de 22% sur un an dans le BrandZ Top 50 France 2019,  cependant le chiffre de 12%, calculé sans utiliser Chanel, a été conservé pour une représentativité plus juste de la performance globale ». Enfin, Hermès, autre valeur sûre et fer de lance du luxe à la française, complète le podium avec une valeur de marque estimée à 31,5 milliards de dollars. Un podium quasi similaire à celui élaborée par nos soins… à l’exception notable de Gucci  qui, en tant que griffe italienne, n’a évidemment pas été prise en compte dans ce Top 50 réalisé par Brandz / Kantar et qui met à l’honneur uniquement les marques françaises. 

A noter également les progressions, par rapport à la précédente mouture de ce classement, de Dior (n° 17) en tête avec +58%, suivi par Rémy Martin (n° 25), +39%, Saint Laurent (n° 19) +34% ou EDF (n° 27) +33% ou Martell (n° 45) +25%. Louis Vuitton affiche +31% et Hermès +21% tout comme Citroën (n° 48) et Séphora (n° 26).

Retrouvez l’intégralité du classement Brandz ici