Sept des dix premières entreprises mondiales sont spécialisées dans la technologie et pèsent à elles seules 1,1 trillion de dollars, selon le dernier classement BrandZ.

Le Top 100 Des Marques Mondiales de Brandz a été publié cette semaine par le géant de la pub WPP et le cabinet de stratégie de marque Kantar Millward Brown. Les 100 marques les plus puissantes de la planète pèsent ainsi 3,6 trillion de dollars, ce qui signifie que les sept entreprises précédemment évoquées réalisent à elles-seules près d’un tiers de la valeur totale.


Google, Apple et Microsoft occupent respectivement la première, la seconde et la troisième place. Google vaut aujourd’hui près de 246 milliards de dollars, selon BrandZ, tandis qu’Apple et Microsoft arrivent respectivement à 235 milliards et 143 milliards de dollars.

Facebook se classe à la cinquième place avec 130 milliards de dollars. La quatrième place n’est quant à elle pas occupée par une société technologique. Enfin, selon BrandZ.

Ainsi, Amazon a raflé la quatrième place avec une valeur de 139 milliards de dollars dans la catégorie Retail. Bien sûr, la société mérite sa place : elle a été créée pour vendre. Mais cette décision supprime la vocation avant tout technologique d’Amazon.

Non seulement l’un de ses secteurs qui croît le plus rapidement est le Cloud pour les développeurs – avec des taux de croissance annuels de 50% -, mais de plus,  l’AWS (Amazon Web Services) génère la plupart des bénéfices de la marque. Amazon produit également des outils technologiques comme l’Echo, le Kindle, ou des plateformes comme Prime Video.

Plus important encore, Amazon a été élue comme société la plus novatrice de 2017 pour une seule raison : la technologie est au cœur même de sa raison d’être et de son développement.

Ainsi sept des dix premières sociétés de la planète sont-elles technologiques, d’autres, comme AT&T et Visa ont largement investi en matière de technologie, pour se différencier des autres entreprises.

La seule entreprise non technologique de ce top 10 est McDonalds.

On se demande pour combien de temps encore.