Bonne année Reed Hastings ! L’année 2019 commence bien pour le fondateur de Netflix qui a réalisé un bénéfice d’1 milliard de dollars depuis Noël.

L’entreprise avait augmenté le prix des abonnements aux États-Unis mardi dernier, entre 13 % et 18 % en fonction des tarifs, entraînant une augmentation du cours de l’action de plus de 6 % à la mi-journée. Une nouvelle hausse pour le titre qui a grimpé de plus de 50 % depuis Noël.

La semaine dernière, l’action se négociait à environ 355 dollars. Un chiffre nettement supérieur aux 234 dollars enregistrés à Noël mais qui reste inférieur au record de plus de 400 dollars atteint en juillet dernier.

Reed Hastings a obtenu un diplôme en mathématiques au Bowdoin College en 1983, puis a travaillé comme volontaire pour l’organisation américaine Peace Corps au Swaziland. À son retour, il a obtenu une maîtrise en intelligence artificielle à l’Université de Stanford. Reed Hastings a co-fondé Netflix en 1997 avec Marc Randolph, qui a démissionné du conseil en 2004.

Le PDG de Netflix, qui détient environ 2,5 % des actions de la société, a vu sa fortune augmenter de plus d’un milliard de dollars depuis le 25 décembre. Selon le classement en temps réel de Forbes, elle est désormais estimée à 3,7 milliards de dollars.

Tout n’a pourtant pas été rose pour l’entreprise. En 2011, après que Reed Hastings ait annoncé son intention de séparer les services de location de DVD et de streaming de son entreprise, les clients ont fait preuve de réticence et les actions ont chuté de 74 % en cinq mois.

L’annonce de cette semaine ne devrait pas susciter la même réaction. Selon une étude du cabinet de conseil Waterstone Management Group, la grande majorité des consommateurs ne connaissent même pas la somme exacte qu’ils dépensent en abonnement. De plus, le coût de l’abonnement mensuel de Netflix reste beaucoup moins cher que les autres abonnements de télévision par câble.

L’entreprise compte actuellement 130 millions de clients, soit une augmentation de 100 millions au cours des cinq dernières années.

Le groupe Comcast a annoncé la semaine dernière qu’il dévoilerait son propre service de streaming en 2020, tandis que son rival Hulu a récemment dépassé les 25 millions d’abonnés aux États-Unis. Malgré tout, Netflix et Reed Hastings ont une longueur d’avance considérable.