La toute nouvelle chaîne de café chinoise Luckin Coffee, a élevé sa fondatrice au rang des milliardaires lors de son introduction en bourse, moins de 20 mois après que la start-up a ouvert sa première boutique à Beijing.

Luckin Coffee, dont la progression dans la deuxième plus grande économie au monde a déjà fait la fortune de son premier investisseur milliardaire Charles Zhengyao Lu, s’est introduit en Bourse vendredi dernier peu après 11 heures au Nasdaq. Bien que la chaîne de café ait fixé le prix des actions à 17 $, les nombreuses demandes ont rapidement fait atteindre le prix de l’action à 25,96 $ ce qui a donné une capitalisation boursière de près de 6 milliards de dollars. Sa fondatrice, Jenny Zhiya Qian, qui possède près de 17 % des parts l’entreprise, a été élevée au rang de milliardaire pendant quelques minutes avant de décliner aussitôt. Elle termine cette journée avec une fortune estimée à 800 millions de dollars.


Qian, ancienne directrice générale de l’entreprise de location de voitures « Lu » et de la start-up UCar, a lancé Luckin Coffee en octobre 2017 grâce à un investissement de 150 millions de dollars provenant des sociétés Lu et UCar. La chaîne s’est rapidement fait connaître grâce à ses boutiques minimalistes et à un service rapide : 90% des cafés sont sous forme de « retrait-commande » dans des endroits comme des bureaux d’entreprises ou des campus. L’application permet la livraison d’un café en 18 minutes ou même moins dans certaines grandes villes. L’économie réalisée dans leurs boutiques a permis de faire baisser les prix des produits proposés, bien en dessous de ceux de Starbucks. Des produits qui séduisent nombres de jeunes grâce à l’application mobile de Luckin Coffee.

En janvier 2019, Luckin Coffee comptabilisait près de 90 millions de cafés vendus et en mars ils possédaient environ 2 400 boutiques. Le but étant d’atteindre 4 500 magasins à la fin de cette année, ce qui surpasserait le nombre de Starbucks implantés en Chine. Le géant américain qui s’est installé à Beijing en 1999 possèdent désormais 3 600 boutiques dans le pays, ils envisagent d’en ouvrir 600 nouvelles par an jusqu’en 2022. Ils ont également développé leur propre service de livraison.

Luckin Coffee et son expansion très rapide ont coûté cher, des dépenses colossales ont été faites afin d’ouvrir de nouveaux magasins à une vitesse vertigineuse. La firme a enregistré une perte nette de 241,3 millions de dollars sur 125,3 millions de dollars de revenus en 2018, selon la U.S. Securities & Exchange Commission. Les pertes se sont réitérées, l’entreprise de Xiamen a perdu 82,2 millions de dollars sur 71,3 millions de dollars de ses revenus au premier trimestre 2019.

Jusqu’à présent, Qian a financé son ambition avec du capital-risque, en récoltant plus de 700 millions de dollars provenant de fonds privés avant d’entrer en bourse, selon PitchBook Data. Cette introduction en bourse a permis de récolter plus de 560 millions de dollars, ce qui donne à Jenny Zhiya Qian les pleins pouvoirs pendant que sa nouvelle chaîne de café est en passe de devenir leader en Chine.