Le National Republican Congressional Committee (NRCC), l’organe de financement de la campagne des républicains de la Chambre des représentants, a annoncé jeudi qu’il allait commencer à accepter les dons en crypto-monnaies, devenant ainsi le premier grand comité de parti à le faire.

 

Principaux faits

  • Les dons seront acceptés via BitPay, un fournisseur de services de paiement en bitcoins.
  • Toutefois, le NRCC ne conservera jamais réellement la crypto-monnaie : lorsque des dons en crypto-monnaie sont effectués, le paiement sera transféré en dollars américains avant d’être détenu et utilisé par le NRCC, a rapporté Axios.
  • Le chef du NRCC, le représentant Tom Emmer (R-Minn.), est coprésident du Congressional Blockchain Caucus et membre du House Financial Services Committee.
  • Le Blockchain Caucus se décrit comme un « groupe bipartite qui promeut l’avenir de la technologie blockchain et façonne le rôle que joue le Congrès dans son développement ».

 

Citation importante

« Nous nous concentrons sur la poursuite de toutes les voies possibles pour faire avancer notre mission de stopper le programme socialiste de Nancy Pelosi et de reprendre la majorité à la Chambre, et cette technologie innovante aidera à fournir aux républicains les ressources dont nous avons besoin pour réussir », a déclaré Tom Emmer dans un communiqué.

 

Le contexte

Certains anciens candidats politiques ont accepté des dons en crypto. Les candidats démocrates à la présidence, Andrew Yang et le représentant Eric Swalwell (D-Calif.), ont tous deux autorisé leurs partisans à faire des dons à leurs campagnes en crypto. La campagne de Tom Emmer à la Chambre des représentants en 2020 a également accepté des dons en crypto.

En 2014, la Commission électorale fédérale (FEC) a publié un avis consultatif détaillant les procédures sur la façon dont les campagnes peuvent accepter les dons en crypto.

 

Critique importante

Dans une interview avec Fox Business au début du mois, l’ancien président Donald Trump a déclaré que le bitcoin « semble être une escroquerie », provoquant une baisse du prix de la crypto-monnaie.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jack Brewster

 

<<< À lire également : Des entreprises Fintech et des ONG lancent une nouvelle campagne en faveur des crypto-monnaies sans carbone >>>