LE CHIFFRE 19,5. C’est le prix que coûterait désormais une dose de vaccin Pfizer pour l’UE selon des sources européennes, soit 4€ de plus qu’auparavant. Le laboratoire américain ne dévoile pas ses tarifs mais la ministre déléguée en charge de l’industrie, Agnès Pannier-Runacher, a confirmé cette hausse lundi. l’UE avait auparavant conclu un nouveau contrat samedi avec le laboratoire pour 1,8 milliard de doses de vaccin.  Pfizer ajuste ses tarifs en fonction de ses clients : Les Etats-unis et Israël paient respectivement plus de 16 et 22 € la dose quand des pays comme l’Inde la touchent à prix coûtant.  

 

IL A DITJean Castex. Le Premier ministre a précisé lundi les détails d’un retour progressif à la normale affirmant que “nous touchons au but”. Les terrasses rouvriront en deux temps : à 50% de leurs capacités le 19 mai, puis entièrement le 9 juin. Les restaurants pourront rouvrir en intérieur le 30 juin. Les cinémas, les théâtres et les salles de spectacles rouvriront également de manière progressive, avec une capacité maximale d’accueil pour débuter (35%) alors qu’une jauge de 8 m2 par personne est prévue pour les commerces et les musées dès le 19 mai. 

https://twitter.com/Mediavenir/status/1391822768811954176

L’INFO L’UE réclame ses doses de vaccins. L’UE réclame devant la justice belge qu’AstraZeneca livre d’ici fin juin aux Vingt-sept les 90 millions de doses de son vaccin anti-Covid qui n’ont pas été livrées au premier trimestre, sous peine d’astreintes financières, a annoncé la Commission européenne. Le groupe n’a livré que 30 millions de doses sur les 120 millions qu’il était tenu contractuellement de fournir. AstraZeneca a estimé que les poursuites en justice de Bruxelles étaient « sans fondemen t», affichant sa volonté de « se défendre fermement ».

 

<<< À lire également : La pandémie de Covid-19 a-t-elle mis un frein à l’hôtellerie durable ? >>>