Les experts passionnés du cabinet spécialisé Thiga apportent leur savoir-faire autour de deux disciplines qui se développent à vitesse grand V dans les entreprises : celle du Product Management et du Product Design. Rencontre de David Schuster, directeur de Thiga Academy.

Thiga est un cabinet spécialisé en Product Management et en Product Design : de quoi parle-t-on exactement ?

David Schuster : Le Product Management et le Product Design sont les disciplines cœur des sociétés de la tech, celles qui ont fait leur succès.

Il y a un monde entre les produits que sont capables de faire les entreprises qui considèrent le numérique comme un outil, un canal de distribution parmi d’autres, et celles qui sont nées de la culture Produit, les “boîtes de la tech”. Il y a une vraie différence dans la manière de faire et donc dans le résultat.

Hugo et Alexandre, nos deux fondateurs, ont été parmi les premiers en France à le comprendre et c’est pour ça qu’ils ont créé Thiga. Nous aidons les entreprises sur les quatre chantiers les plus stratégiques de cette acculturation : l’organisation & la culture Produit, la stratégie Produit, le delivery (construction opérationnelle des produits numériques), et enfin la formation des équipes. Je porte ce dernier pilier qui représente souvent la première étape du changement. 

Il y a un point qu’il ne faut pas négliger : ce ne sont pas seulement les Product Managers qui ont besoin d’être formés, ce sont aussi les collaborateurs qui interagissent avec une équipe Produit. Et si les managers, les décideurs eux-mêmes, ne comprennent pas la culture Produit, sa logique, son vocabulaire, alors ils ne parleront pas le même langage que leurs équipes.

Prenez le cas d’AXA. Nous avons créé avec eux l’AXA Product Academy : un programme ambitieux et sur-mesure, adapté à leur contexte. Plutôt que de se concentrer uniquement sur les équipes opérationnelles, nous avons sensibilisé le comité de direction à la culture Produit, formé le middle management, et accompagné les équipes des ressources humaines dans la création de nouveaux parcours de carrière.

Pour mener à bien vos différentes missions, quelles sont les valeurs qui vous animent au quotidien ?

David Schuster : Je dirais le partage, la passion, l’expertise et la rigueur. Parmi nos 80 consultants, plus de 25 sont aussi formateurs : ils ont une vraie légitimité à transmettre leurs acquis parce qu’ils connaissent les problématiques des formés. Ils rencontrent les mêmes difficultés et les mêmes questionnements qu’eux au quotidien dans le cadre de leurs missions !

Cela se voit dans nos formations, mais aussi dans tout ce qu’on partage aujourd’hui avec la communauté Produit. Nous avons publié 5 livres sur le Product Management et le Product Design. Nous co-animons une communauté de plus de 6 000 passionnés au travers d’événements : La Product Conf Paris et ses petits frères, les meetups LPCx, ou encore La Product Week. Enfin, récemment, nous avons sorti Evolve, un outil d’auto-évaluation des Product Managers.

Ce qui est très encourageant, c’est que nous ne sommes plus seuls ! L’offre de contenu en français en Product Management et en Product Design a explosé en 2019-2020 et on ne compte plus le nombre de contenus et de communautés de qualité.

David Schuster, directeur de Thiga Academy

Comment voyez-vous les enjeux de ce métier dans les années à venir ?

David Schuster : Je suis très optimiste ! Ces métiers ont aujourd’hui le vent en poupe et ils se développent à une vitesse que je trouve phénoménale ! Alors qu’il n’y avait qu’une poignée de Product Managers en 2014 quand Thiga a été créée, nous comptons aujourd’hui environ 35 000 Product Managers en France et 10 000 Product Designers.

Conséquence de cette évolution : les entreprises structurent les équipes, embauchent de plus en plus de profils Produit, les salaires sont tirés vers le haut, et les rôles de management se multiplient. Ce sont les Head of Product, VP Product ou Chief Product Officers (CPO). Nous les conseillons sur leur organisation. 

Chez Thiga, nous avons aussi la chance d’être les seuls aujourd’hui à proposer un catalogue de formation qui va du rôle très opérationnel de Product Owner au poste de CPO. C’est tellement motivant de voir nos alumni revenir se former pour accompagner l’évolution de leurs carrières, que ce soit dans des scale-ups comme Mano Mano, ou dans des grandes entreprises comme Décathlon ! Nous avons formé plus de 2 500 personnes donc nous suivons des profils très variés.

Il faut souligner un point étonnant de l’étude de La Product Conf en 2018 et en 2020 : les Product Managers sont heureux ! 74 % des personnes interrogées disent aimer ou adorer leur travail. Et en deux ans, cela n’a pas bougé. Combien de métiers peuvent revendiquer aujourd’hui un tel engouement ? D’ailleurs, seuls 3,9 % des sondés veulent évoluer vers un rôle en dehors du Produit. 

Les Product Managers restent, et tout naturellement, ils se spécialisent. Après avoir mis en place des formations généralistes, nous allons aussi former cette année des experts sur des pans spécifiques de l’activité Produit : la bonne utilisation de la data, la compréhension des défis techniques, l’implication dans le marketing des produits numériques, la structuration des équipes design, etc. C’est passionnant ! 

Un deuxième enjeu qui sera de plus en plus présent, c’est celui du Product Management responsable. L’étude montre que les motivations des Product Managers ne sont plus les mêmes. En 2018, le salaire était le premier critère pour changer d’entreprise. Aujourd’hui, la réponse “un produit qui a davantage de ‘sens’ pour vous” arrive en premier à 46 %. Le scandale de Cambridge Analytica, la crise environnementale, la crise sanitaire, amènent à repenser notre rapport aux produits numériques.

Notre Chief Product Officer Fabrice des Mazery sensibilise depuis longtemps au rôle que les métiers Produit ont à jouer pour réduire l’empreinte de leurs créations, autant sur l’environnement que sur les individus ou l’économie. Les Product Managers qui créent des produits sont comme des parents vis-à-vis de leurs enfants : ils sont responsables, tant de la façon de les concevoir, que de leurs comportements. Je crois qu’il y a une prise de conscience de plus en plus forte du pouvoir et de l’impact des Product Managers, et c’est pour cela que notre prochain livre portera sur le Product Management responsable. Nous voulons les aider à se poser les bonnes questions, et à prendre les bonnes actions, afin de dessiner une esquisse, peut-être, du produit d’après ?