Pour aider les entreprises à faire évoluer leur environnement de travail, l’entreprise française Selceon propose son savoir-faire et ses précieux conseils autour des nouveaux usages en termes d’évolution des systèmes d’information. Interview avec Éric Tavidian, le cofondateur de la société.

 

Pouvez-vous présenter votre entreprise ?

Selceon est une ESN spécialisée dans la transformation des environnements de travail vers les environnements de travail de nouvelle génération. Nous intervenons à la fois au niveau du conseil, de l’intégration, et surtout du management de ces environnements de travail.
La société a été créée en fin 2017 par Max Petit et moi-même. Nous travaillons ensemble depuis plus de vingt ans et possédons chacun plus de trente ans d’expertise dans ce secteur d’activité.
À terme, l’objectif de Selceon est de devenir le leader de la transformation des environnements de travail en France !

 

Selceon

 

Aujourd’hui, quels sont les types d’entreprises avec qui vous collaborez ?

Les clients que nous accompagnons ont une particularité : indépendamment de leur métier en tant que tel, ils sont tous dans le « business critique » et possèdent une IT avec de fortes contraintes en termes de qualité et de continuité de service.
Nous travaillons ainsi avec une grande pluralité d’acteurs avec par exemple : une compagnie aérienne, deux cabinets d’avocat, une société de bourse, etc. Ce sont des métiers issus de secteurs d’activité différents, mais comme je le disais, avec des business totalement critiques.
On s’est aperçu que ces entreprises n’ont pas souffert de la crise sanitaire puisque les systèmes que l’on a mis en œuvre avec elles au préalable leur ont permis de travailler à distance, sans interruption de service.

 

Concrètement, quelles sont les différentes offres que vous proposez pour améliorer les environnements de travail ?

Nous déclinons l’ensemble des offres de service autour du savoir-faire de chaque client. Cela peut commencer par le conseil avec des études de retour sur investissement ou, par exemple, des études d’opportunités financières et technologiques.
Cela peut également tourner autour de l’intégration. Pendant la covid, nous avons intégré beaucoup de clients pour qu’ils deviennent éligibles le plus rapidement possible au travail à distance. Nous avons été l’un des acteurs qui a permis de faciliter cette transition digitale.
Enfin, nous proposons un service de management pour aider nos clients dans la gestion de leurs infrastructures. Nous possédons, d’ailleurs, deux datacenters reliés par des fibres noires qui permettent de mettre en œuvre ce type d’infrastructures et de les manager.
Pour optimiser et rendre plus performant le management des différentes plateformes, nous avons développé à travers notre filiale Selceon 4T2, une plateforme SaaS d’aide au pilotage des systèmes d’information dont la fonction principale est l’intégration des processus ITIL, mais surtout leur industrialisation et leur orchestration en s’appuyant sur du Machine Learning.
Cela permet aux clients d’avoir une vision temps réel de la santé de leur SI et services. Le client n’est plus obligé de gérer l’ensemble des outils, il peut désormais le faire depuis une seule plateforme automatisée.

 

Votre slogan est le suivant : « Rendre flexible ce qui est rigide ». Pouvez-vous nous en dire plus ?

Notre expertise s’articule autour de la transformation des environnements de travail. On s’aperçoit qu’historiquement, le poste de travail est le parent pauvre de l’IT. De manière générale, il s’est d’ailleurs rigidifié durant les trente dernières années.
À travers notre savoir-faire, nous voulons justement rendre flexible cet environnement de travail. Tout l’investissement que peut mettre une entreprise dans son IT n’est perçu qu’à travers la qualité de l’environnement de travail délivré à l’utilisateur.
Notre base line illustre l’ADN de Selceon dans sa relation avec ses clients, en essayant d’adapter en permanence nos services à leurs contraintes

 

Vous avez également développé un partenariat avec l’entreprise VMware ?

En effet, dès la création de Selceon nous avons fait un choix de partenariat stratégique avec VMware à travers leur solution de transformation des environnements clients.
Ils ont compris le mouvement de convergence de la partie mobile avec celle du poste de travail pour en faire un tout. Ils ont donc créé l’offre Workspace ONE en l’associant à VMware Horizon.
Ce que nous avons apprécié, au-delà de la vision et de leur stratégie, est leur capacité permanente à l’exécuter, et la faire évoluer en avance de phase par rapport aux attentes du marché, intégrant par exemple la sécurité des devices ou encore le SASE, briques incontournables de « l’Anywhere Workspace ».

 

Selceon

 

À ce jour quels sont les enjeux futurs pour votre entreprise ?

Pendant un certain nombre d’années, on pouvait traiter le poste de travail comme il y a 10, 15, ou 20 ans. Aujourd’hui, cela n’est plus possible.
Nous allons continuer notre démarche d’accompagnement des entreprises dans cette prise de conscience, démontrer que la fusion devices mobile/poste de travail est une réalité et une obligation pour rendre son entreprise mobile et flexible.
Et que Selceon maîtrise cette nouvelle approche du conseil au management de ces nouveaux usages.
On s’aperçoit que sur le marché, les outils d’orchestration ne sont plus les outils historiques du poste de travail. Les enjeux tournent donc autour de la prise de conscience des entreprises par rapport à ces problématiques afin de les aider à mettre en œuvre des opérations concrètes pour y remédier.
Concernant Selceon, il s’agit d’accélérer son développement, en recrutant des profils experts, mais aussi en étant à l’écoute d’opportunité d’acquisition d’autres sociétés.

 

Selceon