Depuis son siège social situé à Reims, les quinze collaborateurs de l’entreprise EsaLink viennent en aide à de nombreux clients dans le conseil et le développement de solutions EDI. Interview avec Eser Sarikan, fondateur de la société. 

 

Avant de créer cette entreprise, quel a été votre parcours ? 

Depuis douze ans, je travaille dans le domaine des échanges de données informatisées, ce que nous appelons : l’EDI. J’ai commencé cette activité à la sortie de mon école, au sein de l’entreprise Franprix. J’ai ensuite rejoint Generix Group, un éditeur de solutions de gestion d’entrepôt et d’EDI. En 2015, je suis ensuite parti à l’étranger pour travailler chez Amazon en tant qu’expert EDI. 

Après ces diverses expériences très enrichissantes, j’ai souhaité créer en 2017 la société EsaLink afin d’accompagner un grand client allemand, la Deutsche Bahn. L’objectif était de leur apporter des conseils techniques afin d’implémenter leur plateforme EDI. 

Plus précisément, en quoi consiste l’activité de votre entreprise EsaLink ? 

EsaLink est une société qui travaille en B2B et qui est experte dans les échanges de données informatisées. Notre métier consiste, notamment, à permettre aux entreprises d’accélérer leur business en remplaçant certaines actions humaines qui peuvent être coûteuses en temps et qui peuvent causer certaines erreurs.

EsaLink est un revendeur de solutions, mais aussi un éditeur de solutions EDI en modèle SaaS (ndlr : Solution hébergée chez EsaLink, et exploitée par les clients).

En plus de notre expertise autour de l’EDI, notre entreprise développe une solution de facturation électronique (e-invoicing) qui permet aux sociétés de rendre conformes les factures qu’ils envoient, mais aussi celles qu’ils reçoivent ; en conformité avec la loi de Finances 2020 qui entrera en vigueur le 1er juillet 2024. 

 

EsaLink

 

Justement, qui sont les clients d’EsaLink aujourd’hui ? 

Nos clients sont issus de secteurs d’activités extrêmement variés. L’EDI est quelque chose que l’on va désormais retrouver dans tous les secteurs. À partir du moment où il y a des transactions client-fournisseur-prestataire, EsaLink va pouvoir apporter une vraie valeur ajoutée grâce à l’automatisation des flux. 

En quoi votre entreprise spécialisée dans l’EDI parvient-elle à se démarquer ? 

EsaLink se compose de consultants chevronnés qui ont déjà évolués chez nos business partenaires qui sont de grands éditeurs dans le domaine (Generix, IBM, Cleo). Cela nous permet d’avoir un certain recul et rend crédible notre expertise sur ces solutions qui sont aujourd’hui très utilisées dans le marché mondial.

Grâce à cela, nous avons initié un pôle R&D pour le développement de notre propre plateforme (EDI & eInvoice) afin de pouvoir proposer un service similaire, à des sociétés qui souhaiteraient automatiser leurs échanges B2B & B2G. 

Au quotidien, nous mettons en place une vraie proximité avec nos clients à travers une solution qui répond aux enjeux d’aujourd’hui, mais aussi de demain. Notre entreprise à taille humaine nous permet de travailler au plus près de leurs besoins. 

Quels sont les différents services et solutions que vous proposez à vos clients ? 

Ce que nous proposons à nos clients, c’est de standardiser, d’optimiser et d’accélérer leur business en automatisant leurs flux commerciaux avec leurs clients et leurs fournisseurs via les échanges informatisés. 

En d’autres termes, les entreprises peuvent bénéficier de notre plateforme et des solutions que l’on propose pour connecter leur système d’information au système d’information de leur client et/ou fournisseur.

Quels que soient les formats utilisés des documents entrants/sortants (Inhouse, XML, EDI, PDF ou Papier), nos solutions sont conçues pour assurer un traitement et une intégration automatisée de toute la chaine d’approvisionnement.  

Le pôle « intégration » EsaLink propose de son côté plusieurs modèles d’acquisition. Il peut s’agir de l’achat d’une licence (On Premise) ou, par exemple, d’une souscription à un service SaaS. 

À noter qu’EsaLink dispose également d’un pôle « Conseil & Support » auprès d’acteurs qui ont déjà une solution EDI ou un fournisseur EDI. L’intérêt est alors de proposer notre savoir-faire à travers un accompagnement sur mesure grâce à nos profils de consultants ou de chefs de Projet.

Quels sont les enjeux à venir dans votre domaine ? 

Le gouvernement a pris une décision importante. Dans le secteur privé, en 2023, les entreprises seront obligées d’accepter de recevoir les factures en format électronique. 

Pour les grandes entreprises, l’obligation d’émettre des factures électroniques entrera en vigueur à partir du 1er juillet 2024. En 2025, ce seront les entreprises de taille intermédiaire, puis en 2026, les TPE et PME. Notre objectif sera d’accompagner l’ensemble de ces acteurs à prendre ce virage par rapport aux nouvelles obligations légales. 

 

EsaLink

 

Nous serons présents lors du salon SOLUTIONS, qui se tiendra du 22 au 24 mars 2022, ainsi que le Salon de la dématérialisation fiscale en septembre 2022 (porte de Versailles – Paris). Ce sera l’occasion de rencontrer nos clients actuels ainsi que de nouveaux clients afin de leur présenter les solutions que nous sommes en train de développer.