FOCUS TECH – Retrouvez chaque vendredi un focus sur une technologie, une appli ou une start-up innovante.


Synapse Medicine a été créée en 2017 par les docteurs Clément Goehrs et Louis Letinier ainsi que l’ingénieur Bruno Thiao-Layel. L’objectif est de fournir un accès à une information fiable sur les médicaments à destination des professionnels de santé et du grand public. Pour l’entreprise, il est urgent de lutter contre la iatrogénie médicamenteuse (effets indésirables provoqués par la prise d’un ou plusieurs médicaments), responsable de milliers d’hospitalisations chaque année. 

Par ailleurs, pendant la crise sanitaire, Synapse Medicine a mis en place le site internet covid19-medicaments.com afin d’informer au mieux le grand public sur les médicaments susceptibles d’aggraver les symptômes Covid-19 et prévenir les dérives liées à l’automédication et la désinformation médicale.

Plus récemment, la Health Tech bordelaise vient d’annoncer qu’elle lancerait à la fin de l’année une application mobile intitulée “Goodmed”. Synapse Medicine s’inspire de Yuka – cette application permettant de scanner les produits alimentaires et cosmétiques en vue d’obtenir des informations détaillées sur l’impact d’un produit sur la santé – pour l’adapter à la consommation des médicaments présents sur le marché.

Chaque année, entre 10 000 et 30 000 décès sont attribuables à un mauvais usage des médicaments et jusqu’à 180 000 hospitalisations à des effets indésirables médicamenteux (EIM). Parmi ces hospitalisations, 50% seraient évitables. C’est en ce sens que l’application Goodmed offre la possibilité au consommateur de scanner lui-même le QR code des boîtes de médicaments pour accéder à toutes les informations – dont les effets indésirables – et ainsi éviter les erreurs d’automédication.

 

<<< À lire également : Yohann Caboni (co-fondateur de Koovea) : “Nous jouons un rôle particulièrement important dans la logistique autour des vaccins Covid” >>>