Maintenant que le Galaxy Note 10 est sorti et que le Galaxy Fold est en bonne voie, penchons-nous désormais sur le Samsung Galaxy S11 Plus et son potentiel design révolutionnaire.

Soyons honnêtes, le modèle devrait s’inspirer du Galaxy Note 10, avec cependant quelques améliorations : un écran plus grand, moins de bugs, et d’autres nouveautés imaginées par l’équipe de recherche Samsung.

Mais ouvrons le volet technologie. En février dernier, Samsung a déposé un brevet intitulé « Electronic Device Including Movable Flexible Display » qui présente un téléphone coulissant maximisant l’écran, qu’il soit ouvert et fermé. L’équipe de Lets Go Digital a travaillé sur les premières images de Samsung afin de donner vie au projet en exclusivité pour Forbes :

 

On voit bien la différence que fait le clapet coulissant. Une fois fermé, l’écran du Samsung Galaxy S11 est relativement compact, mais à son ouverture, l’écran est bien plus grand et permet d’afficher du contenu supplémentaire.

Le clapet protège également les appareils photo principaux qui se trouvent à l’arrière de la partie coulissante. Le « waterfall screen » ajoute une touche de magie à l’appareil, puisque l’écran se prolonge sur les côtés du téléphone. En revanche cette caractéristique ne s’applique qu’à l’écran coulissant, puisque l’écran principal est entièrement plat.

 

Le Galaxy S11 Plus ressemblera-t-il à la modélisation proposée par Lets Go Digital ci-dessus ? Si Samsung décide de faire un pari risqué, cela pourrait être le cas. Mais même si tel est bien le futur des modèles Galaxy, ce n’est peut-être pas pour tout de suite.

La fabrication de ce genre d’écran repose sur un certain nombre de technologies clefs (l’écran waterfall, mais également un écran roulant différent de ce que Samsung a déjà pu proposer). Étant donné le lancement mitigé du Galaxy Fold, qui possède une charnière autour d’une partie fixe de l’écran, l’installation d’un écran roulant pour le S11 serait un pari bien ambitieux pour février 2020. 

Dans tous les cas, Samsung se positionne à la croisée des chemins de l’innovation, de l’itération et de l’imagination.