La Coupe du monde de la FIFA 2018 en Russie a enregistré des record de streaming en ligne, grâce aux progrès de la technologie OTT (Over-the-Top) et à l’essor du marché du streaming des médias mobiles. Le service international des audiences multimédias Conviva a révélé qu’au cours de la première semaine de la Coupe du monde, 393 millions retransmissions des matchs ont été diffusées, soit l’équivalent de 6,9 milliards de minutes, via 59 millions d’applications de streaming vidéo.

Le streaming de la Coupe du monde 2018 en Russie éclipse déjà les JO de 2016 à Rio


La plateforme de diffusion cloud Akamai rapporte que les téléspectateurs du premier tour de la Coupe du monde ont streamé 65%  de plus que pendant l’ensemble des Jeux Olympiques de Rio, il y a deux ans. Le nombre de flux simultanés a atteint un record de 9,7 millions, lorsque le Mexique a joué contre la Suède, pendant que dans le même temps, la Corée du Sud affrontait l’Allemagne, le 27 juin dernier. Le record d’audience avait atteint les 5 millions pour l’ensemble des Jeux de Rio. Et cela s’est produit également lorsque deux matchs ont été disputés en simultané – les Etats-Unis contre l’Allemagne et le Portugal contre le Ghana.

Akamai a déclaré que la bande passante maximale pour le streaming au premier tour de la Coupe du monde 2018 a atteint 23,8 Tbits/s (un débit de 23,8 mille milliards de bits par seconde), contre 6,00 Tbits/s aux Jeux de Rio. En réalité, 75% de tous les matchs joués au premier tour de la Coupe du monde ont aisément dépassé la bande maximale atteinte pour l’ensemble des Jeux de Rio.

Match de l’Angleterre : un record pour BBC iPlayer

Le radiodiffuseur public britannique BBC, a révélé que le match opposant l’Angleterre à la Tunisie, le 18 juin dernier, a été regardé par trois millions de personnes via la BBC iPlayer, un record pour la plateforme de streaming. Tous les yeux sont maintenant sur les chiffres qui résulteront du match entre l’Angleterre et la Suède, le 7 juillet à 16h.