Stephen King, le célèbre écrivain de fiction d’horreur auteur de Carrie ou Shining, vient d’annoncer qu’il quitte Facebook. C’est sur Twitter que l’écrivain explique qu’il a supprimé Facebook de ses réseaux sociaux à cause de leur manque de sécurité et de la circulation permanente de fausses informations. 

L’annonce de Stephen King arrive à un moment où Facebook est accusé de tous côtés de ne pas protéger les données de ses utilisateurs, suite à de nombreux scandales et fuite de données. Ils font aussi face à la critique après avoir continué de diffuser des publicités politiques tandis que des rivaux comme Twitter ont cessé l’an dernier suite à une vague de fausses informations. 


Dans son Tweet Stephen King explique : « Je quitte Facebook. Je n’approuve pas le flot de fausses informations autorisées à être diffusées dans les publicités politiques. Je ne suis pas non plus très sûr de sa capacité à protéger les données de ses utilisateurs. Suivez-moi (et Molly, aka The Thing of Evil) sur Twitter, si vous voulez. »

Nombreux sont ceux qui ont quitté Facebook

Stephen King n’est qu’un autre nom populaire qui s’ajoute à la liste des personnes qui ont quitté le réseau social. D’autres célébrités ont passé le cap, comme la chanteuse Cher, l’acteur Mark Hamill, Will Ferrel et Elon Musk.

Pendant que le mouvement #DeleteFacebook gagne de l’influence, de plus en plus de personnes suppriment le réseau social, célèbre ou non. Les chiffres montrent que le nombre de membres actifs a chuté drastiquement, étant donné que même si les utilisateurs ne suppriment pas leur compte ils ne postent plus, et sont de moins en moins présent sur le réseau. 

Pourquoi quitter le réseau social ?

Les scandales impliquant Facebook font de plus en plus de bruits. Le réseau social avait fait l’objet d’une analyse détaillé en 2018 pendant les révélations du Cambridge Analytica. D’autant plus qu’elle a aussi été victime de plusieurs fuites de données au cours des deux dernières années. Notamment l’année dernière, les utilisateurs du Messenger de Facebook ont découvert que des employeurs avaient accès aux enregistrements vocaux de l’application. 

Autant de bonnes raisons de se méfier du Messenger de Facebook que l’application en elle même n’est pas sécurisé. Car l’application n’est pas cryptée complètement. Facebook dit qu’il va suivre le modèle de WhatsApp, pour crypter Messenger, mais ce projet ne semble pas se réaliser. 

En parallèle, de vraies craintes subsistent concernant l’utilisation de reconnaissance faciale pour Facebook. L’entreprise vient de payer 550 millions $ à des utilisateurs de Facebook venant d’Illinois, qui déclarent que l’outil de reconnaissance faciale transgresse les lois de sécurité de la vie privée.

Sécuriser son compte Facebook est en fait plus difficile qu’on ne croit. Par exemple, le nouvel outil Off-Facebook Activity tool, qui doit montrer comment vos appareils sont pistés sur internet. C’est un bon outil, mais ça ne permet pas de protéger vos données. 

Comment supprimer Facebook

Après ces quelques raisons de supprimer Facebook de ses réseaux sociaux, si vous voulez vous en débarrasser assurez-vous bien de supprimer le compte et pas de le désactiver. Pour ce faire il y a un guide Facebook détaillé qui vous explique comment le faire. 

Le site vous donne la possibilité de revenir sur votre décision après 30 jours. Mais cela peut prendre plus de 90 jours pour que le réseau supprimer complètement votre compte.

Si vous ne pouvez pas vous débarrasser de votre compte bien que vous ne l’utilisez que très rarement, il y a une autre façon d’empêcher Facebook d’avoir accès à vos données. 

En effet votre téléphone étant avec vous tout le temps, ce réseau a potentiellement accès à votre localisation. Donc, pour votre sécurité et la protection de votre vie privée, il est bon de supprimer l’application de votre smartphone. 

 

<<< À lire également : Linkedin : Communiquez Comme Sur Instagram et Facebook >>>