Les chercheurs de Mozilla ont confirmé que les historiques de navigation peuvent être utilisés pour tracer les utilisateurs. Qu’il soit sur votre smartphone, sur votre tablette ou votre ordinateur, votre historique est précieux et vous devez faire le ménage !

Lorsque vous naviguez sur un site web, de nombreuses informations sont conservées dans votre navigateur : historique des pages visitées, cookies, mots de passe, etc. Certains de ces éléments peuvent être étudiés par des sites et applications tiers qui vous proposent alors un contenu personnalisé.


Une étude récente, menée par trois employés de Mozilla, s’est penchée sur la confidentialité proposée par les navigateurs aux internautes. Leurs conclusions montrent que la plupart des utilisateurs ont des habitudes de navigation uniques sur le web qui permettent aux annonceurs en ligne de créer des profils précis. Les chercheurs ont collecté de manière anonyme l’historique de navigation de 52 000 utilisateurs de Mozilla Firefox pendant deux semaines. La première semaine a servi à établir un profil de chaque utilisateur, tandis que la deuxième semaine, elle a permis de réidentifier les utilisateurs. Au total, l’équipe Mozilla a déclaré avoir réussi à établir 48 919 profils différents, dont 99 % étaient uniques. L’historique de navigation permet donc de re-identifier facilement les utilisateurs.

Si vous souhaitez restreindre le profilage lié votre historique, voici quelques recommandations de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) :

Effacez votre historique de navigation

Cette solution consiste à effacer régulièrement les traces laissées lors de votre navigation. Certains navigateurs permettent d’automatiser tout ou partie de cet effacement (par exemple, suppression de l’historique à la fermeture de l’application). Il est également possible d’utiliser une option de navigation privée. Lorsque vous l’activez, plusieurs types de données ne sont pas enregistrées : pages visités, données de formulaires, barre de recherche, mots de passes, liste de téléchargements, cookies et fichiers temporaires.

Supprimez votre historique de recherche

Vos requêtes sont enregistrées et pourront réapparaître lors d’une prochaine requête lorsque vous taperez les premières lettres depuis votre clavier ou votre smartphone. Contrairement à l‘historique de votre navigateur, celui de votre moteur de recherche n’est pas conservé sur votre terminal. Il est stocké sur les serveurs du moteur de recherche, ce qui explique qu’il soit accessible depuis vos différents terminaux. La plupart du temps, cet historique est associé à votre compte de connexion sur le moteur de recherche utilisé. Par défaut, une durée de conservation assez longue est activée (plusieurs mois) : une fonction intuitive mais qui peut révéler d’anciennes recherches. Afin de désactiver votre historique de recherche sur Google, il vous suffit de vous rendre dans les paramètres de votre compte.

Il faut noter que quelques moteurs de recherches, tels que DuckDuckGo ou encore Qwant, ne prévoient pas de conservation d’historique de recherche.


<<< À lire également : Mozilla : Chris Beard Ne Sera Plus CEO A La Fin De L’Année >>>