Quelques jours après avoir annoncé un investissement stratégique de « plusieurs millions d’euros » dans le fonds de capital-risque Partech International Venture VII, l’Oréal a dévoilé, ce mercredi, sa nouvelle « brosse connectée », preuve supplémentaire de la volonté du groupe de se renforcer sur ce marché.

L’Oréal franchit une nouvelle étape dans sa stratégie digitale dans le segment de la « beauté connectée ». Après une première incursion sur ce marché en 2015, qui s’est avérée être un véritable coup de maître, avec l’application Make-up Genius (téléchargée plus de 20 millions de fois) qui permettait d’essayer les produits l’Oréal virtuellement en réalité augmentée, le géant des cosmétiques a levé le voile, ce mercredi, sur son nouveau produit : la brosse intelligente.

Développée en étroite collaboration avec Withings, pionnier français des objets connectés tombé depuis quelques mois dans l’escarcelle du finlandais Nokia, et Kérastase au sein de l’incubateur du groupe à San Francisco, cette brosse est dotée d’une multitude de capteurs permettant de recueillir des informations sur la qualité du cheveu et la manière idoine de les brosser.

Conseils avisés


Ces données sont ensuite redirigées vers une application mobile qui fournit une manne de renseignements au consommateur, tout en prenant compte de son environnement et de ses habitudes, pour lui prodiguer moult conseils – les plus pertinents possibles – sur les produits à utiliser. En outre, le simple fait de se brosser les cheveux suffit à déclencher le processus de collecte de données. « La technologie transforme les routines beauté quotidiennes des consommateurs, et les appareils intelligents peuvent influencer de manière considérable la façon dont nous prenons soin de nos cheveux et de notre peau », explique Guive Balooch, Directeur de Tech Incubateur de L’Oréal Recherche et Innovation.

Prix international de l’innovation au CES

Cette brosse officiellement baptisée « Kérastase Hair Coach Powered by Withings » devrait être commercialisée à la fin du premier semestre 2017, pour un montant n’excédant pas les 200 euros. Elle a été « façonnée » dans les entrailles du Tech Incubateur de L’Oréal Recherche et Innovation. Les professionnels sont d’ores et déjà conquis, puisque la « brosse intelligente » de l’Oréal a reçu le Prix international de l’innovation du CES qui récompense les produits technologiques grand public se démarquant par leur conception et leur ingénierie.

Une distinction pour l’Oréal qui a, depuis quelques années, mis le cap sur le digital, qualifiant même ce tournant de priorité stratégique. Un département qui abrite désormais en son sein plus de 1 000 employés, selon les données Reuters, alors qu’ils étaient à peine 150 il y a environ cinq ans. En outre, les ventes en lignes du géant des cosmétiques représentent plus de 5% du chiffre d’affaire total du groupe, soit 1,3 milliard d’euros. Le virage est réussi.