Les premiers MacBook à moteur ARM d’Apple affichent des performances techniques impressionnantes. Cependant, Tim Cook et son équipe arriveront-ils à les vendre ?

 

En effet, le nom MacBook Pro restera en circulation en dépit du changement de processeur du modèle 13 pouces qui opérera désormais avec l’ARM. La question est donc, comment Apple va différencier le « MacBook » et le « MacBook Pro », et quelle puissance les processeurs ARM peuvent-ils fournir ?

De plus, il est peu probable qu’Apple mette un jour sur le marché un produit appelé « The Apple MacBook Laptop (A14X Edition) Powered By MacOS On ARM », mais il est probable que l’équipe réfléchisse soigneusement à trouver un nom innovant pour ce premier produit.

Alors que les geeks vont s’enthousiasmer pour la puce A14X, le premier processeur ARM d’Apple pour la plate-forme Mac ; le véritable objectif d’Apple est de rendre la transition d’Intel à ARM aussi douce que possible. Et alors que les détails techniques du nouvel ordinateur seront mentionnés en arrière-plan, les avantages de l’utilisation de l’ARM tels que plus de puissance, une meilleure durée de vie de la batterie, une conception plus fine et plus légère seront au centre de l’attention.

Au fil du temps, la signification originale du terme « Air » a été perdue, au point que « Air » signifie désormais « spécifications légèrement inférieures à celles du MacBook Pro », parce qu’il n’y a pas beaucoup de différences physiques entre le 13 pouces du MacBook Pro et le MacBook Air. C’est pourquoi l’utilisation de MacBook Air pour le nouveau MacBook équipé d’un système ARM va annuler toute la valeur du suffixe.

C’est pour cette raison qu’il serait préférable d’exclure le MacBook Pro de cette nouvelle initiative, au moins pour le premier appareil ARM. Si les premiers critères de référence du kit de transition pour développeurs ARM d’Apple sont solides, personne ne s’attend à ce que le premier MacBook équipé d’un système ARM puisse rivaliser avec les performances du MacBook Pro.

Il convient également de rappeler que les MacBook Air et MacBook Pro actuels, équipés de processeurs Intel, ne vont pas disparaître soudainement. Ils resteront en vente et en circulation pendant de nombreuses années à venir. Il sera cependant inévitable d’établir une ligne claire entre cette génération et la suivante.

Apple est déjà passé par là, avec le concept d’ « Air » et « Pro », qui sont actuellement utilisées. Lancé en mars 2015, le MacBook 12 pouces visait l’espace premium entre l’Air et le Pro. Il est resté petit et léger, il a été conçu sans ventilateur et est devenu l’ordinateur portable par excellence pour le travail quotidien.

Enfin, alors que le MacBook Air est trop vieux et qu’il a perdu son éclat d’antan et que l’aura du MacBook Pro ne correspond plus aux attentes des utilisateurs d’Apple, que diriez-vous d’un « MacBook » tout court ?

Article traduit de Forbes US – Auteur : Ewan Spence

<<< À lire également : Apple Retire « Fortnite » De l’App Store Et Se Fâche Avec Epic Games >>>