Le week-end dernier à New York, le Stade Arthur-Ashe accueillait la Coupe du monde Fortnite, le jeu vidéo en ligne phare du studio américain Epic Games. Celui-ci a plongé la tête la première dans l’e-sport, annonçant 100 millions de dollars de récompenses pour son premier tournoi Fortnite.

Pour les joueurs, c’est la consécration après des semaines de qualifications ouvertes qui ont permis de déterminer les compétiteurs de la phase finale. Celle-ci se déroule devant des milliers de spectateurs sur place et bien plus en ligne, derrière leur écran. Vous pouvez même revivre l’événement ici ou revenir avec nous sur les chiffres de ce tournoi sans précédent.


2 ans depuis le lancement de Fortnite. Le mode de jeu Fortnite Battle Royale est même encore plus récent puisque Epic Games l’a publié en septembre 2017. Le but du jeu : être le dernier survivant face à 99 autres joueurs.

3 jours de Coupe du monde, avec plus de 6 parties jouées par 100 joueurs, soient environ 5 heures de compétition.

5 joueurs ont vu leur ordinateur tomber en panne. Si des jeux comme League of Legends, qui mettent en scène 10 joueurs, doivent occasionnellement résoudre des problèmes informatiques, imaginez le challenge relevé par les équipes techniques de la Coupe du monde Fortnite et ses 100 joueurs.

10 semaines de qualifications pour les joueurs avant d’être sélectionné pour la finale de la Coupe du monde.

13 ans, c’est l’âge minimum pour participer à la Coupe du monde Fortnite.

23 000 places au Stade Arthur-Ashe dans le Queens, qui a une capacité d’accueil plus grande que la mythique salle du Madison Square Garden à Manhattan. Les compétiteurs ont joué à guichet fermé pendant tout le week-end.

50 000 $ sont garantis à chaque joueur qualifié pour la Coupe du monde.

2,5 millions de spectateurs se sont pressés devant leur écran pour observer les performances des compétiteurs venus du monde entier. Le dernier tournoi Fortnite avait réuni environ 1,5 million de curieux, mais Epic Games explose encore une fois tous les records cette année.

3 000 000 $, c’est la somme remportée par Kyle Giersdorf, alias « Bugha », qui s’impose comme le grand gagnant de cette édition de la Coupe du monde Fortnite. Le jeune joueur américain âgé de 16 ans a remporté la compétition solo avec 59 points, bien loin devant ses concurrents. En comparaison, le grand vainqueur du tournoi de Wimbledon remporte chaque année un peu moins de 3 millions de dollars.

22 millions de personnes sont abonnées à Tyler « Ninja » Blevins, le joueur de Fortnite le plus populaire au monde. Pourtant, malgré son talent, ce dernier n’est pas parvenu à se qualifier pour la compétition solo ou la compétition duo. Il a en revanche participé au tournoi Pro-Am, qui voit s’associer un joueur professionnel et une célébrité.

30 000 000 $ étaient mis en jeu au total par Epic Games pour les vainqueurs des différentes compétitions. À l’annonce de ce chiffre plus tôt dans l’année, il représentait alors la plus grande cagnotte jamais proposée dans l’histoire de l’e-sport. Récemment, le tournoi The International, basé sur le jeu Dota 2, a battu ce record avec 30 954 654 $ mis en jeu.

40 millions de joueurs ont participé aux épreuves éliminatoires, espérant se qualifier pour la grande finale.

250 millions de personnes ont joué à Fortnite depuis son lancement en 2017.

1 million de dollars devraient être empochés par l’industrie de l’e-sport cette année, selon la société Newzoo.

3 millions de dollars ont été touchés par Epic Games en 2018 selon TechCrunch. Le studio peut remercier Fortnite pour ce chiffre d’affaires mirobolant.

15 milliards de dollars, c’est la valorisation du studio Epic Games après une série de financements à l’automne dernier pour un montant de 1,25 milliard de dollars.