L’IA est en train de faire basculer le monde du travail dans une nouvelle ère, celle de la collaboration homme-machine. Elle permet une transformation profonde, allant bien au delà de la simple automatisation des processus et des tâches répétitives. Utilisée à bon escient, l’IA augmente les capacités humaines, permet aux machines et aux personnes de travailler en collaboration, et ainsi de modifier la nature même du travail. 

Certes, cela demande aux entreprises de se transformer, en envisageant de nouveaux rôles pour les employés, en établissant de nouveaux types de relations de travail entre les humains et les machines, en modifiant les concepts traditionnels de gestion et en révisant leur concept du travail. Mais les bénéfices sont bel et bien là. Les entreprises qui font advenir l’intelligence collaborative homme-machine sont celles, aujourd’hui, qui améliorent radicalement les KPIs de leurs processus métier, la satisfaction au travail et la rétention des employés. 


Accroître les performances des entreprises et augmenter les travailleurs

Encore beaucoup de chefs d’entreprise ont une vision trop étroite de l’IA, considérant simplement son potentiel d’automatisation de tâches pour augmenter les performances. Bien sûr, cela libère du temps et permet aux employés de se consacrer à des tâches à plus grande valeur ajoutée. Mais l’automatisation complète atteint vite ses limites, et ne doit pas être l’objectif final. Si une machine seule peut traiter, répéter, prédire et évoluer, l’alliance homme-machine permet d’aller beaucoup plus loin.

Lorsque les humains et les machines collaborent, ils exploitent ce que chaque partie fait le mieux et se poussent mutuellement à des niveaux de performance plus élevés. Les humains, par exemple, sont nécessaires pour développer, former et gérer diverses applications d’IA. Ce faisant, ils permettent à ces systèmes de fonctionner comme de véritables partenaires de collaboration. Les machines, à leur tour, augmentent les capacités humaines – en fournissant aux gens des capacités surhumaines, comme la capacité de traiter et d’analyser de grandes quantités de données en temps réel. Chaque collaborateur devient un travailleur augmenté, capable de travailler mieux, plus rapidement, sans erreur, en toute confiance. 

Réinventer les processus métiers

Les entreprises qui réussissent à créer de tels « processus vivants » débloquent de nouveaux rôles et de nouvelles façons de travailler et se placent en leaders de la transformation des processus métiers. La collaboration homme-machine porte déjà ses fruits, dans différents secteurs d’activité et à travers l’ensemble de l’économie, alors ne vous arrêtez pas à la volonté d’accélérer les processus métier. Vous devez plutôt envisager de les réinventer, en faisant évoluer les rôles de chacun, homme et machine, réadapter vos employés à ce nouvel environnement, et leur donner les outils pour augmenter leurs performances et valoriser leur travail. 

L’IA est un outil fantastique pour transformer le travail, alors ré-imaginons nos processus métier, et exploitons la puissance de l’IA pour augmenter les capacités humaines, et pas seulement les performances de l’entreprise. La révolution de l’IA est déjà là, alors ne manquons pas l’occasion d’en faire partie. La différence entre les gagnants et les perdants sera déterminée non pas par le fait qu’une organisation ait adopté l’IA, mais par la manière dont elle l’a fait.