L’analyste de KGI Securities, Ming-Chi Kuo (toujours lui), nous dévoile les plans d’Apple pour 2018 en matière d’iPhone X et il se pourrait qu’ils ne plaisent pas à tout le monde.

 


Dans trois nouveaux rapports, tous dévoilés par MacRumors, Ming-Chi Kuo déclare que cette année Apple devrait sortir trois nouveaux modèles d’iPhones basés sur le design de l’iPhone X : une seconde génération d’iPhone X avec un écran de 5,8 pouces, un « iPhone X Plus » doté d’un écran de 6,5 pouces et le très attendu « iPhone X SE » avec un écran de 6,1 pouces. Jusqu’ici, rien de nouveau, mais ce n’est pas tout.

Ming-Chi Juo ajoute que ces trois iPhones disposeront de batteries plus puissantes. Il s’agit d’une amélioration importante car la seconde génération d’iPhone X aura une batterie de 2 800 mAh, l’iPhone X Plus en aura une de 3 300-3 400 mAh et l’iPhone X SE sera doté d’une batterie de 2 950 mAh. Ces informations sont confirmées par le site chinois ET News.

À cause de cette nouvelle batterie, l’iPhone X SE devra faire quelques concessions. La batterie ne sera pas en forme de L comme c’est actuellement le cas sur l’iPhone X (que l’on pourra retrouver sur l’iPhone X Plus et celui de seconde génération). L’iPhone X SE fera également l’impasse sur l’écran OLED, la double caméra et le 3D Touch.

 

Mais, selon Ming-Chi Kuo, rien ne rebutera la plupart des utilisateurs, si ce n’est son prix.

Bien que quelques rumeurs avaient laissé croire que la seconde génération d’iPhone X devait se vendre moins cher pour laisser de la place à l’iPhone X Plus, l’analyste prétend qu’aux États-Unis,  l’iPhone X de seconde génération devrait être vendu aux alentours de 800 € (1 000 $), l’iPhone X Plus sera plus cher, autour de 950-1 100 € (1 200-1 350 $) et l’iPhone X SE devrait être un peu plus onéreux que l’iPhone 8 avec une gamme de prix débutant à 560-650 € (700-800 $). Sachant que l’iPhone SE actuel est vendu à 280 € aux États-Unis, cela veut dire que son successeur aura un prix deux fois plus élevé. Le smartphone le moins cher d’Apple sera donc l’iPhone 7, qui prendra la place de l’iPhone 6S en septembre et sera vendu à partir de 529 € en France (361 € ou 449 $ aux États-Unis). 

 

Mais pourquoi Apple prendrait le risque d’augmenter sa gamme de prix ?

On pourrait penser qu’Apple est confiant quant à ses ventes d’iPhone X (malgré les prédictions de certains analystes qui pensent qu’elles seront décevantes), mais Ming-Chi Kuo a certainement trouvé la réponse la semaine dernière. Il a affirmé qu’Apple prévoit d’arrêter la production de l’iPhone X après seulement une génération. Apple peut ainsi limiter son design aux modèles les plus récents. De plus, continuer la production de l’iPhone X en baissant son prix pourrait nuire aux ventes de l’iPhone X SE qui présente moins de fonctionnalités.

Bien sûr, les fans d’iPhones sont connus pour leur fidélité, mais d’après les révélations de Ming-Chi Kuo sur les prix des nouveaux smartphones de la marque à la pomme, la fidélité de ses utilisateurs risque d’être mise à rude épreuve.