Lors de la dernière conférence des développeurs Apple, qui a eu lieu en Juin, un nouvel outil a attiré l’attention des développeurs, peut-être plus que n’importe quel autre produit ou outil présenté ce jour-là. Appelé “ARKit”, cet outil destiné à l’iOS 11 permet aux développeurs de créer des applications de réalité augmentée qui placent des objets digitaux dans le monde réel. Et maintenant l’iPhone X vient d’être annoncé…

Avec le nouveau lot d’iPhones annoncés Jeudi (l’iPhone 8, l’iPhone 8 Plus et l’iPhone X), Apple offre maintenant les meilleurs matériaux et plateformes informatiques pour le développement d’applications de réalité augmentée.


Les développeurs sautent pieds joints dans l’aventure et investissent beaucoup de temps, d’argent et d’effort en vue de profiter pleinement d’ARKit. Le directeur de la transformation digitale d’Ikea, Michael Valdsgaard, a indiqué que 70 des employés du géant de la vente au détail ont passé neuf semaines et demi à travailler nuit et jour sur une application ARKit. Le résultat, Ikea Place, permet aux clients de placer des versions digitales du mobilier d’Ikea dans leur maison avant de dépenser de l’argent pour quelque chose qui ne conviendra pas une fois en-dehors du magasin.

Ikea a commencé à travailler sur un outil de réalité augmenté en 2013, a déclaré Michael Valdsgaard à Forbes, mais les versions précédentes nécessitaient l’usage de casques de réalité augmenté spécifiques. Cela a sévèrement limité le lancement.

L’outil ARKit gère la tâche complexe de mesurer la pièce et d’obtenir ses dimensions afin d’y situer correctement les objets.

“Nous n’avons jamais eu le moyen ou la plateforme nécessaires pour développer une très bonne réalité augmentée,” explique Michael Valdsgaard. “C’est justement ce qu’ARKit fait.”

Cependant, le positionnement de mobilier n’est peut-être pas l’usage le plus intéressant que l’on puisse faire d’ARKit. Le jeu de stratégie multijoueurs The Machines, présenté par l’entreprise Developer Directive Games à l’événement Apple, place un champ de bataille dans le monde réel sur lequel les joueurs dirigent les combats en bougeant leurs iPhones.

L’ARKit d’Apple a tout de même des limites. Il peut détecter les surfaces horizontales telles que les sols et les tables mais pas les surfaces verticales comme les murs. Selon Michael Valdsgaard, Apple ajoutera bientôt cette fonctionnalité.

L’ARKit sera en mesure de supporter des iPhones aussi vieux que l’iPhone 6s, mais il semble que ce soit sur le dernier matériel annoncé Jeudi que les applications de réalité augmentée pourront vraiment briller. Les iPhone 8 et 8 Plus contiendront la dernière puce d’Apple, l’A11 Bionic. Cette puce a un processeur central de six coeurs (deux coeurs de haute performance et quatre coeurs de haute efficacité), un nouveau processeur graphique signé Apple, et un processeur de signalisation d’image.

“Il est clair qu’Apple est concentré sur la réalité augmentée en tant que plateforme et que la marque fabrique ses téléphones avec le matériel nécessaire pour permettre de sublimes expériences,” commente Scott Montgomerie, co-fondateur et PDG de Scope AR, une entreprise de réalité augmentée.

La nouveauté la plus importante pour le matériel de réalité augmentée sera probablement l’iPhone X, l’appareil le plus haut-de-gamme d’Apple. Dans l’iPhone X on trouve la puce A11 de même qu’un processeur dédié au système neuronal. Les modèles composés de ce système neuronal sont censés identifier les visages et le monde qui les entoure de manière plus exacte, ce qui pourrait donner lieu à des expériences de réalité augmentée plus attrayantes.

Google, Microsoft et Facebook ont chacun d’intéressantes plateformes de réalité augmentée. Google a essayé pendant une période de développer sa propre plateforme avec Project Tango, un système de caméra doté de capteurs ultra-sensibles que l’entreprise a offert à des fabricants de téléphones. Seulement deux fabricants, Asus et Lenovo, ont adopté Tango, mais les appareils qui en ont résulté sont assez ternes. Tango a fait l’objet d’un petit support de développement.

A présent Google tente une approche similaire à celle de l’ARKit d’Apple: ARCore pour Android. Mais comme toute chose dans le monde d’Android, Google a des difficultés à contrôler ce qui se passe du côté du matériel informatique. Seulement Google Pixel et Samsung Galaxy S8 supporteront ARCore au lancement.

Michael Valdsgaard se dit heureux de la décision Google d’aller au-delà de Tango pour le développement en matière de réalité augmentée, même si pour le moment Ikea n’a travaillé qu’avec la plateforme d’Apple.

“Nous nous sommes concentrés sur Apple uniquement,” précise t-il.”Ikea est destiné à beaucoup de monde. Comment atteindre tout ce monde ? Il nous faut nous concentrer sur la plus grande plateforme de réalité augmentée qui soit.”