La conception de l’iPhone 8 semble prodigieuse, mais de récentes informations ont révélé qu’elle engendrerait un coût plutôt prohibitif.

Hormis une forte hausse des prix, un nouvel article de l’analyste Rod Hall, de JPMorgan, affirme qu’Apple va totalement retirer le Touch ID (le lecteur d’empreintes digitales) de l’iPhone 8. A sa place, un laser 3D sera utilisé pour la reconnaissance faciale.

Rod Hall précise que la reconnaissance faciale possède de nombreux avantages dont ne dispose pas la reconnaissance digitale : elle est considérée comme plus sûre (les banques la préfèrent, notamment dans leurs services de paiements mobiles) et plus efficace. En effet, elle fonctionne tout aussi bien dans des conditions non optimales, par exemple en cas d’humidité, là où le Touch ID est moins fiable.

Le revers de la médaille est que la reconnaissance faciale est plus contraignante : il est plus difficile de tenir son téléphone à proximité de son visage en marchant, par exemple, que de le déverrouiller à la main. Par ailleurs, elle peut être moins fiable pour les utilisateurs portant des lunettes de vue ou de soleil ou des lentilles de contact, bien que le scanner d’iris du malheureux Galaxy Note 7 de Samsung y soit lui parvenu.


L’analyste soutient que le changement de stratégie d’Apple vers la technologie de reconnaissance faciale sur l’iPhone 8 pourrait avoir une autre motivation à long terme :

« Une utilisation évidente et potentiellement plus convaincante serait les expériences de réalité augmentée et de réalité virtuelle (RA et RV), dans lesquelles les mains de l’utilisateur, et tout autre objet du monde réel pourraient être scannés et intégrés dans un champ de vision fourni par l’iPhone, à l’aide d’un casque comme le Google Daydream. Ceci ouvrirait le champ à bon nombre d’expériences intéressantes de divertissements et de jeux, pour l’heure encore indisponibles. Cela pourrait donner à Apple un « petit plus » dans l’RA/RV, par rapport à Google et d’autres. »  

Les technologies de pointe comme la reconnaissance faciale restent coûteuses, et Rod Hall indique que le scanner ajoutera entre 10 et 15 dollars sur le prix de base de chaque appareil, par rapport au Touch ID. Couplé au nouveau design de l’iPhone 8, avec son écran OLED, sa toute nouvelle coque en verre, et ses diverses fonctionnalités inédites, le prix du futur smartphone dépassera aisément les 1000 dollars.

Par conséquent, la priorité d’Apple est de s’assurer que les consommateurs soient certains que l’iPhone 8 aura un tarif justifié. La hausse des prix également attendue pour le Galaxy S8 de Samsung devrait bien aider, mais avec les nouvelles vagues de smartphones chinois bon marché qui abondent, l’iPhone 8 a en effet intérêt à être très spécial.