La version iOS 11 d’Apple a plusieurs fois fait les gros titres dernièrement, et jamais pour de bonnes raisons. Toutes ces critiques sont méritées, et de nouvelles plaintes s’élèvent maintenant autour d’un nouveau problème de l’iOS 11. Mais à y regarder de plus près, ce n’est pas du tout un problème, mais une fonctionnalité secrète importante…

Ce qui énerve tant les utilisateurs, c’est que le fameux Face ID, la reconnaissance faciale 3D de l’iPhone X, ne semble pas marcher avec l’autorisation des achats de membres de la famille, même en activant l’option Demander l’autorisation d’achat. Par conséquent, les propriétaires d’iPhones X sont obligés de passer par leur mot de passe Apple à chaque fois (quand ils s’en souviennent), ce qui est long et un peu d’un autre temps.

Un fil de discussion du forum de Support Communities de Apple l’explique très bien :

« Je sais qu’après avoir configuré mon iPhone X le week-end dernier, je pouvais autoriser les achats de membres de ma famille avec le Face ID. Mais maintenant, pour chaque requête que je reçois (et avec trois enfants, j’en reçois beaucoup !), je dois rentrer mon mot de passe Apple, ce qui est assez agaçant vu à quel point il doit être complexe pour être considéré comme sûr, de nos jours.

J’ai vérifié tous les réglages que j’ai pu trouver, allumé et éteint ceux qui étaient pertinents, et j’ai même supprimé mon compte Apple de mon téléphone pour le réinstaller. Mais malheureusement, il me demande toujours de taper mon mot de passe. Bizarrement, sur mon iPad, je peux toujours utiliser le Touch ID, le lecteur d’empreintes digitales, pour ces autorisations, donc ce problème ne touche que le combo iPhone X/Face ID ».

Des plaints similaires se sont multipliées sur les réseaux sociaux, en particulier parce qu’aucune des nombreuses (et précipitées ?) mises à jour de l’iOS 11 ne semble s’atteler à réparer ce défaut.

Mais le Face ID n’a jamais fonctionné avec les autorisations d’achat, et c’est plutôt logique de la part de Apple. Le plus gros risque avec ces achats familiaux, c’est que des enfants achètent des produits sans y être autorisés, et la plus importante vulnérabilité du Face ID, c’est justement qu’il a tendance à confondre les membres d’une même famille. Même Apple l’a reconnu.

Pour faire court : Apple protège les parents de toute mauvaise surprise.

Évidemment, le revers de cette médaille montre bien que la récente et « courageuse » décision de Apple de supprimer le Touch ID était mal avisée. Le Face ID a ses avantages, mais il ne peut pas remplacer tous les bénéfices du Touch ID, notamment la sécurité, lorsqu’il est question de parents biologiques ou de multiples utilisateurs.

Donc oui, cette restriction de l’iOS 11 protège vos économies. Ironiquement, elle n’existe que parce que Apple a été défaillant avec l’iPhone X, le plus cher de tous les iPhones, et donc susceptible d’avoir déjà vidé votre épargne.