Niveau rapport qualité/prix, le Pixel XL de Google était le meilleur smartphone de 2016. Quelque part, Google a fait d’un téléphone d’apparence simple un appareil rapide, avec une bonne autonomie, efficace, et doté d’un appareil photo ultra-performant. Mais quelques problèmes viennent assombrir ce beau tableau…

Après une vague de plaintes de la part d’utilisateurs du Pixel, Google a confirmé qu’un certain nombre d’appareils avaient été commercialisés avec un micro défectueux. Ce problème, qui ne peut malheureusement pas être réglé par une mise à jour, va obliger la société à appliquer une politique de retour des téléphones affectés.

Brian Rakowski, vice-président de la gestion des produits de Google, a répondu à un utilisateur mécontent sur un forum officiel :

« Nous pensons qu’il s’agit d’un problème de hardware. Vous avez raison lorsque vous dites qu’il n’y aura pas de mise à jour logicielle corrective. Nous prenons néanmoins des mesures supplémentaires afin que les téléphones reconditionnés ne présentent pas de problème de micro. Il est possible que certains téléphones échangés n’aient pas été correctement vérifiés avant que nous comprenions le problème, mais ce n’est désormais plus le cas ».

La cause de ce problème ? Un défaut de soudure de la connexion entre le micro et la carte mère de l’appareil. Brian Rakowski a déclaré que Google avait pris des mesures pour renforcer cette connexion depuis janvier. Il a ajouté que cet incident concernait moins de 1% des utilisateurs et a conseillé aux propriétaires touchés de renvoyer leur téléphone au point de vente pour le remplacer.  

Malgré le plébiscite quasi unanime, ce n’est pas la première fois que Google a des problèmes avec les Pixel et Pixel XL. Un précédent problème venait de la forme de la lentille de l’appareil photo, et ce dernier a eu du mal à être corrigé. Et certains bugs de logiciels ont fait crasher les alarmes, la musique et les appels.

Bien sûr, ces problèmes semblent insignifiants pour certains, par rapport notamment aux batteries explosives de Samsung et au funestement bien connu bug de 30% d’Apple. Mais Google a échoué à renouveler les stocks de Pixel et de Pixel XL pendant des mois, mettant en évidence son immaturité sur le marché.

Cela dit, on ne peut nier que sur le plan technique, les premiers smartphones premium de Google ont fait tourner toutes les têtes. Avec la confirmation récente du Pixel 2, Samsung et Google pourraient enfin connaître un rival digne de ce nom. Les utilisateurs souhaiteraient cependant des bordures plus fines et des stocks accrus pour cette deuxième génération tant attendue.