Malgré l’amélioration des caractéristiques techniques, un écran perfectionné et les rumeurs sur l’appareil photo, le design et la batterie inchangés modèrent un peu l’euphorie ambiante. Bonne nouvelle : selon de nouvelles fuites, le smartphone de Samsung nous réserve encore quelques surprises, mais pas du côté du design.

Mais commençons avec les mauvaises nouvelles.

Un design déjà vu

Grâce à nos amis de MobileFun, nous pouvons confirmer que le Samsung Galaxy S9 sera l’équivalent de l’iPhone S. Le fabricant d’accessoires de smartphones a fabriqué les coques de protection du Galaxy S9. Le design a été tellement peu retouché entre les deux générations de smartphones que la coque embrasse presque parfaitement le Galaxy S8. « Presque » car Samsung a légèrement modifié l’emplacement du capteur d’empreintes digitales à l’arrière de l’appareil. Cette année, le Samsung Galaxy S9 Plus sera également doté d’une dual caméra, c’est la première fois que la marque équipe le modèle de taille supérieure d’un appareil photo de meilleure qualité.

Le Galaxy S9 et le Galaxy S9 Plus semblent tous deux être plus épais que leurs prédécesseurs, fait confirmé par OnLeaks la semaine dernière.

Alors que les discussions vont bon train sur la décision d’Apple de remplacer le Touch ID par le Face ID sur l’iPhone X, Samsung a développé son propre Face ID. Il s’agit du « Intelligent Scan ». Il combine à la fois la reconnaissance faciale et le scan de l’iris afin d’être aussi rapide et efficace que le face ID, si ce n’est plus. La semaine dernière, c’est du code caché dans le logiciel beta Oreo de Samsung qui a révélé cette fonctionnalité pour la première fois. LetsGoDigital a même découvert plus d’informations à ce sujet dans un brevet récemment déposé par Samsung. Renseigné en anglais (d’ordinaire, les brevets de Samsung sont en coréen), il explique comment le système combine un objectif à iris, un module de source de lumière (IR LED) et des capteurs de proximité. LetsGoDigital explique : « Une fois l’utilisateur localisé à une certaine distance de l’appareil, le module de lumière infrarouge et l’objectif à iris s’activent pour prendre une photo de l’iris. L’appareil photo peut cadrer les deux yeux et une partie du visage. » 
Il est intéressant de noter que Samsung pense pouvoir intégrer cette technologie à ses appareils photo, ses liseuses, ses tablettes, ses PC et ses téléviseurs. Par conséquent, l’entreprise coréenne pourrait l’utiliser comme Samsung Pay : une fonctionnalité universelle que l’on retrouve sur tous les produits de la marque, conçue pour enregistrer les utilisateurs dans l’écosystème de l’entreprise.

Est-ce que cela suffira face au Face ID ? Seul l’avenir nous le dira, mais le prix des futurs iPhones (aux alentours de 1 100 € aux États-Unis), devrait permettre à Samsung de booster ses ventes.