La confirmation accidentelle par Samsung de l’existence du Galaxy Note 9 aurait pu être la gaffe de la semaine, mais elle n’arrive pas à la cheville de cette nouvelle bourde…

Eldar Murtazin, un journaliste tech russe qui a déjà livré des informations fiables par le passé, s’est procuré un Galaxy Note 9 et nous donne ses premières impressions. Après avoir pu manipuler le téléphone près de 2 mois avant sa sortie officielle confirme tout ce qui était pressenti. En voici la liste :

  • Un design décevant. Commençons par les mauvaises nouvelles : le Galaxy Note 9 est presque identique au Note 8 ;
  • Pas de lecteur d’empreintes digitales intégré à l’écran. Comme l’annonçaient les fuites, cette technologie ne fera finalement son apparition qu’avec le Galaxy S10 ;
  • Déplacement du lecteur d’empreintes digitales. Celui-ci migre sous l’appareil photo arrière.
  • Doubles lentilles horizontales. En parlant d’appareil photo, le Galaxy Note 9 en possède deux à l’arrière, montés horizontalement au lieu de verticalement comme sur le Galaxy S9 Plus.
  • Photos améliorées. Murtazin, qui couvre plutôt l’aspect logiciel, indique que les algorithmes ont été améliorés, ce qui se reflète sur les performances générales et la stabilisation optique. Aucune information en revanche sur la l’appareil photo frontal, qui est-celui qui aurait le plus besoin d’un boost.
  • Un écran plus lumineux. La taille de l’écran n’est pas mentionnée, mais la luminosité serait plus puissante que celle du Galaxy Note 8.
  • Batterie imposante. Le téléphone contient une batterie de 4000 mAh qui devrait durer deux jours. Lors du test, elle a tenu pendant 25h en mode vidéo à luminosité maximale. Impressionnant.
  • Prise de poids. On ne connaît pas encore les chiffres exacts, mais Murtazin indique que le Note 9 est plus lourd que le Note 8, à cause de sa plus grande batterie ;
  • Plus de RAM. Deux modèles seront proposé, une version de base de 6GB et une version améliorée de 8GB, mais on ne sait pas encore sur quels marchés ils seront vendus ;
  • Beaucoup plus de mémoire. Des modèles de 128GB, 256GB et 512GB sont annoncés. Encore une fois, la question reste : “où ?”;
  • Un tout nouveau S Pen. Celui-ci disposera désormais du Bluetooth, d’une meilleure sensibilité, et d’un plus grand support logiciel, notamment pour les utilisateurs professionnels.

Murtazin indique également que la performance générale du téléphone est excellente, et que Samsung Experience, l’interface utilisateur polémique a reçu de nouvelles animations plus fluides. Les emojis en réalité augmentée de Samsung seront également mis à jour, mais après le lancement. Espérons que cela règlera l’aspect dérangeant de leurs prédécesseurs.

En résumé, les peurs de beaucoup se confirment : durée de vie de la batterie mise à part, ce téléphone n’est finalement qu’un Galaxy Note 8 amélioré, qui sera d’ailleurs lancé plus tôt que prévu. Même si cela conviendra parfaitement à certains, ce sont les mobiles de l’an prochain qui feront faire les gros titres à Samsung.

Premièrement, le Galaxy S10, qui sera aussi l’édition du 10ème anniversaire de la gamme, représente un pas en avant beaucoup plus important. Deuxièmement, Samsung se prépare à dévoiler un modèle potentiellement révolutionnaire, même si son prix astronomique risque de décourager beaucoup d’acheteurs.