Dans un nouveau document, le Progressive Policy Institute, en collaboration avec le National Spectrum Consortium, prévoit que les applications de la 5G créeront 309 000 emplois manufacturiers aux États-Unis au cours des 15 prochaines années. Cela ne représente qu’une petite partie des 4,6 millions d’emplois que la 5G devrait créer au cours de cette période, selon l’article « The Third Wave : How 5G Will Drive Job Growth Over the Next Fifteen Years ».

 


L’application de la 5G à l’industrie manufacturière est particulièrement importante car les nouvelles technologies de communication ont le potentiel de relancer un secteur en retard. Oui, c’est étrange de définir le secteur manufacturier comme un secteur en retard, mais c’est la seule façon de le décrire. Même avant la pandémie, la productivité du travail a diminué dans 18 des 21 industries manufacturières à 3 chiffres du SCIAN en 2019, selon un récent rapport du Bureau of Labor Statistics. La production a augmenté au ralenti.

 

L’avantage de la 5G est qu’elle permet une numérisation beaucoup plus rapide des processus de transformation physique qui sont au cœur de l’industrie manufacturière. Une analyse McKinsey de 2019 a observé que « pendant des décennies, l’automatisation des usines a reposé sur des automates programmables (PLC) qui étaient physiquement installés sur (ou très près) des machines qu’ils contrôlaient, puis câblés en réseaux informatiques pour assurer un contrôle précis et fiable dans des conditions extrêmes. Si la 5G tient systématiquement ses promesses de performance, l’automate pourrait être virtualisé dans le cloud, ce qui permettrait de contrôler les machines sans fil en temps réel à une fraction du coût actuel ». Non seulement les coûts seront réduits, mais la flexibilité sera améliorée.

 

En 2018, le secteur manufacturier national a dépensé 8 milliards de dollars en services de télécommunication et de diffusion, selon les chiffres du Bureau of Economic Analysis. Cela peut sembler beaucoup, mais ce n’est qu’environ 0,1% de la valeur totale de la production manufacturière. Les fabricants commencent tout juste à comprendre comment utiliser le sans fil dans leurs usines pour stimuler la compétitivité et créer des emplois.

 

Une partie du problème est que les générations précédentes de technologie sans fil n’avaient tout simplement pas les capacités nécessaires pour traiter le volume de données et les besoins de fiabilité du secteur manufacturier. Accélérer l’application de la 5G à l’industrie manufacturière et à d’autres industries physiques devrait être l’un des principaux objectifs des décideurs politiques en 2021.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Michael Mandel

 

<<< À lire également : Big Data, 5G, IA : Faut-Il Trembler ? >>>