Caméras De Sécurité : Comment Se Protéger Du Piratage ?

Les caméras de sécurité sont utilisées pour surveiller l’activité des maisons, notamment pendant les vacances. Elles se connectent généralement à Internet via le Wi-Fi, ce qui permet aux propriétaires de regarder en direct tout ce qui se passe chez eux et de recevoir des alertes lorsque qu’une activité suspecte est détectée. Cependant, comme pour tout appareil « connecté » à internet, vous devez prendre quelques mesures pour vous protéger.

Les utilisateurs d’une caméra de sécurité, recherchant un meilleur respect de leur vie privée, redoutent l’instant où d’autres personnes usent de l’équipement pour les espionner. Pour empêcher les regards indiscrets d’accéder à votre caméra de sécurité, voici quelques règles à respecter.


Évitez des marques possédant des caméras potentiellement vulnérables

Environ 3,5 millions de caméras de sécurité installées dans les foyers et les bureaux, principalement en Asie et en Europe, présentent de graves vulnérabilités qui exposent les propriétaires au risque des pirates informatiques. Ces pirates volent les données ou ciblent d’autres appareils sur les mêmes réseaux, a averti l’organisme britannique de protection des consommateurs Which?.

« Les marques possédant des caméras potentiellement vulnérables sont Alptop, Besdersec, COOAU, CPVAN, Ctronics, Dericam, Jennov, LEFTEK, Luowice, QZT et Tenvis », précise Which? en ajoutant que toute caméra sans fil utilisant l’application CamHi et possédant un certain type de numéro d’identification unique (UID) pourrait être vulnérable à un piratage.

Optez pour une bonne configuration de votre caméra de sécurité

La plupart des caméras sont livrées avec un mot de passe par défaut défini par le fabricant, qui est souvent bien connu ou devinable (comme admin ou 00000 ). Les cybercriminels peuvent utiliser ces mots de passe bien connus pour accéder à distance à la caméra et visionner des images en direct dans votre maison. Lorsque vous modifiez le mot de passe, assurez-vous d’éviter les mots de passe les plus couramment utilisés. Ensuite, gardez votre caméra en sécurité en la mettant régulièrement à jour, et si disponible, activez l’option pour installer automatiquement les mises à jour logicielles afin que vous n’ayez pas à y penser. L’utilisation du dernier logiciel améliorera non seulement votre sécurité, mais ajoutera souvent de nouvelles fonctionnalités. Pendant l’utilisation, si vous n’avez pas besoin de la fonction qui vous permet de visualiser à distance les images de la caméra via Internet, nous vous recommandons de la désactiver.

Concernant la vie privée, la Commission Nationale de l’Informatique des Libertés (CNIL) recommande aux particuliers de prendre quelques précautions. Vous ne pouvez filmer que l’intérieur de votre propriété. Vous n’avez pas le droit de filmer la voie publique, y compris pour assurer la sécurité de votre véhicule garé devant votre domicile.

Si le dispositif est utilisé en dehors de la sphère strictement privée, par exemple lorsque des personnes extérieures à votre famille ou à votre cercle amical interviennent au domicile (aide-soignant, nounou, etc.), il faut informer ces personnes sur l’existence des caméras et le but poursuivi (par exemple, par un affichage à l’entrée de la zone filmée, par une information dans le contrat passé avec votre employé de maison, etc.)

Enfin, lorsque vous faites appel à une société de surveillance, par exemple pour des levées de doute en votre absence ou pour l’enregistrement des images de vos caméras, prenez le temps de lire le contrat qui vous est proposé et vérifiez les engagements pris par la société, notamment sur la durée de conservation des images et sur ses obligations de sécurité.

 

<<< À lire également : Cyber Sécurité Et Conseils D’Administration : Vers Un Vrai Pouvoir De Surveillance >>>

cybersécurité