La Fenix 6 Pro Solar de Garmin est un excellent choix de montre sportive pour le suivi de l’activité physique. Cependant est-elle meilleure qu’une montre Apple Watch 6 ?

J’ai décidé de tester les capteurs de fréquence cardiaque de ces montres dans le cadre d’une course à pied. Une Apple Watch à un poignet, une Garmin Fenix 6 Pro Solar à l’autre, et un bracelet Wahoo Tickr HR autour de la poitrine, pour contrôler ce test pas vraiment scientifique.


Voici les résultats d’une course d’environ 7 km, ponctuée de pauses et de ralentissements pour voir comment les traqueurs font face à de brusques changements d’effort. Le Garmin est la ligne rouge, l’Apple Watch Series 6 la ligne bleue et le Wahoo Tickr la verte.

Le défaut le plus évident est celui de la sangle de poitrine du Wahoo Tickr, ses enregistrements sont tous irréguliers et intermittents, probablement parce que le bracelet n’était pas assez serré de base. Cependant, elle est la plus précise des trois.

L’Apple Watch 6 démarre dans une bien meilleure position que le Garmin Fenix 6 Pro, dont les résultats sont trop élevés. C’est une observation courante chez les Garmin et les téléphones portables en général : leurs algorithmes de suivi de la FC ont tendance à supposer que votre fréquence cardiaque sera bien supérieure à votre fréquence de repos dès que vous entamez un exercice. Alors que si vous commencez la séance par un échauffement, ce ne sera pas le cas. Les enregistrements de l’Apple Watch 6 sont très précis à ce sujet, dès les premières secondes.

Ce problème de baisse de la fréquence cardiaque se poursuit tout au long de la course. À chaque diminution de la cadence, ou arrêt complet en cas de baisse la plus profonde du graphique, l’Apple Watch 6 correspond étroitement à la lecture la plus basse enregistrée par la ceinture thoracique Wahoo Tickr, alors que les enregistrements de Garmin sont généralement un peu plus élevés.

Cependant, l’Apple Watch 6 n’a pas réussi à suivre la ceinture Tickr lorsque je suis passé de la course à pieds à un repos total (assis sur un banc), ce qui a provoqué une chute très importante de la fréquence cardiaque. Les chutes de fréquence d’Apple et de Garmin sont donc moins abruptes que celles de Tickr.

De plus, le système de suivi du rythme cardiaque de l’Apple Watch 6 est superbe, ce qui évite à la plupart des gens d’avoir à porter une ceinture pectorale. Néanmoins, pour réaliser ces graphiques, j’ai dû utiliser un logiciel tiers afin de créer un fichier CSV des résultats compatible avec les tableurs. Cela a révélé que l’Apple Watch 6 enregistre plus de points de données en standard que la ceinture de poitrine ou la montre Garmin, soit 2 589 points de données pour Apple, contre 916 pour la Wahoo et la Garmin.

L’Apple Watch 6 est extrêmement précise dans sa collecte de données, mais on ne le saurait pas à première vue. En effet, si vous regardez vos statistiques de course dans l’application Fitness, vous ne verrez qu’un petit graphique non zoomable de vos données de fréquence cardiaque. Il est destiné à vous permettre de jeter un coup d’œil furtif à la moyenne de votre fréquence cardiaque sans plus de détails. Alors que dans l’application Garmin Fenix 6 Pro’s Connect, vous pouvez voir un graphique détaillé de vos données. C’est un rappel que la plateforme Garmin est faite pour les athlètes, alors qu’Apple Fitness est une application polyvalente qui se veut rapide, facile et accueillante, qui s’est finalement avérée être la meilleure en matière de données liées à l’activité physique.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Andrew Williams

<<< À lire également : iPhone 12 : Ce Qu’Apple N’a Pas Dit >>>