L’ère du divertissement par abonnement continue sa route avec l’entrée du géant Apple dans la course aux jeux vidéo. Le géant à la pomme affiche de sérieuses ambitions pour sa plateforme Arcade.

La bataille, pour accaparer le temps disponible des gamers, fait rage et les différentes plateformes se multiplient. Après Google et son Stadia, c’est au tour du géant Apple de proposer une plateforme de jeux en ligne : Arcade.

Au cours de l’exercice 2018, les services proposés par la firme à la pomme (Music, Pay, iTunes, App Store, iCloud et Care) lui ont rapporté 37 milliards de dollars. La prolifération de ces services de divertissement entre dans une stratégie globale de Cupertino qui se détache peu à peu de la dépendance à son mythique iPhone. L’objectif de rentabilité des services pour 2021 est fixé à 50 milliards.

Pour lancer Arcade, Apple a mis 500 millions de dollars sur la table et aurait aimé s’assurer l’exclusivité des jeux de la plateforme. Mais la réalité freine ses espérances digitales et de nombreux jeux se retrouveront également chez les concurrents.

Apple s’impose à grands coups de promesses telles que : « Plus de 100 nouveaux jeux révolutionnaires ». Ou encore « Une toute nouvelle ère de la narration et du design. ». Les chiffres lui accordent le crédit nécessaire puisque l’App Store, consulté chaque semaine environ 500 millions de fois, donne la première place, en termes de visites, à la catégorie « jeux vidéo ». La plupart sont gratuits et les jeux payants peinent à attirer la considération qu’ils mériteraient sûrement.

Cette nouvelle plateforme de divertissement dédiée aux jeux vidéo ouvre un catalogue de jeux premiums, exclusifs ou non, disponibles hors ligne une fois téléchargés. Elle fonctionne par abonnement de 4,99 dollars/mois effectif sur tous les appareils Apple dont va disposer le souscripteur. Donc un joueur peut suivre la même partie sur ses autres supports Apple.

Apple Arcade compte déjà 100 titres comme : 

  • Hot Lava
  • Oceanhorn 2 : Knights of the Lost Realm
  • Beyond a Steel Sky
  • Sonic Racing
  • LEGO Brawls
  • No Way Home
  • Yaga

L’annonce d’un format Famille prouve sa volonté affichée de créer des jeux pour tous, dans un univers ludique et pédagogique. Malgré cette démarche, parviendront-ils à convaincre les gamers aguerris et à rassembler une fan-base solide pour justifier un énième abonnement ? Aujourd’hui entre PlayStation, Xbox Live, Netflix, Spotify, Deezer et bientôt Disney+, le divertissement par abonnement est déjà bien présent.