La keynote Apple de la WWDC est terminée, et tout à propos de cette intervention concernait le nouvel iOS (il fallait s’y attendre). Tim Cook et son équipée n’ont annoncé aucun nouveau modèle. Pas d’iPad. Aucun MacBook. Pas de Mac. Ni de Mac Mini. Et encore moins un nouvel iPhone, ni même un mot sur la réédition de l’iPhone SE.

Il est à se demander si l’iPhone SE 2 existe bel et bien, ou si Apple est quelque peu embarrassé par la mise à jour incrémentale planifiée.


D’après les experts, il y a suffisamment de signes dans la chaîne d’approvisionnement qui prouvent qu’une réédition de l’iPhone SE est en cours. Ainsi, la question n’est pas de savoir s’il arrivera, mais plutôt quand.

Le plus probable, c’est que la réédition de l’iPhone SE, l’iPhone SE2, sera lancée en parallèle de trois nouveaux modèles, en septembre – la seconde génération de l’iPhone X, l’iPhone X Plus et l’iPhone X « petit budget », qui remplacera l’iPhone 8. Mais ces trois modèles seront dans les habituelles gammes de prix élevées d’Apple, d’autant plus qu’ils se veulent « futuristes », donc hauts de gamme. L’iPhone SE 2 lui, devrait avoir un design plus rétro, un prix moindre, et manquera de certains éléments d’interface présents sur les autres appareils.

Fuir les annonces marketing n’est pas quelque chose dont Apple est coutumier.

La meilleure date pour annoncer des produits est en effet celle où vous avez l’attention du monde entier, où tout le monde est prêt à s’intéresser à vos produits, quand vous avez le temps d’expliquer le projet et d’offrir une certaine marge pour faire gonfler les ventes. Cette date aurait dû être la WWDC.

Apple n’a pas lancé de nouvel iPhone à la WWDC depuis l’iPhone 4, mais « penser différemment » est l’un des mantras de la marque à la pomme. Et cette année aurait été parfaite pour casser son rythme habituel.

Mais la réédition de l’iPhone SE est bien en route, et son absence à la WWDC nous en dit long à son sujet.

Les ventes d’iPhones cette année ont besoin d’un coup de pouce. L’iPhone X n’a pas été aussi populaire que prévu, et si les ventes sont à peu près stables, elles sont tout de même légèrement en baisse d’une année sur l’autre. Compter sur des smartphones haut de gamme avec des prix élevés et donc de belles marges peut représenter un succès financier… Mais ça ne permet pas une véritable croissance, ni une entrée sur de nouveaux marchés. L’iPhone SE 2 peut aider à équilibrer l’équation du chiffre d’affaires et de la part de marché, en offrant une passerelle à bas prix dans le monde des smartphones d’Apple.

Donc s’il n’a pas été annoncé à la WWDC, et qu’il n’est pas annoncé en septembre, le lancement spontané semble être la seule option. L’iPhone SE 2 va sortir à un moment donné dans le futur, avec probablement peu ou pas de fanfare. Un communiqué de presse silencieux notant les changements apportés à l’iPhone SE, le mettant à jour en termes généraux, pas plus, pas moins. Encore une surprise d’Apple, en somme.