Android 12, la dernière version du système d’exploitation mobile, se pare d’un nouveau look éblouissant qui pourrait bien être une percée en matière de design. Avec des animations fluides, des boutons et des curseurs qui s’adaptent enfin aux doigts et une palette de couleurs douces et attirantes, il y a de quoi s’y intéresser.

 

Dévoilé mardi au cours de la Google I/O, le rendez-vous annuel du géant de la recherche pour présenter ses nouvelles technologies et ses nouveaux produits, les dirigeants de l’entreprise ont déclaré qu’Android 12 comprend le plus grand changement de design depuis Android 5 Lollipop en 2014. Le nouveau look joue sur l’une des plus grandes forces d’Android, qui est sa personnalisation. Android 12 intègre des fonctionnalités qui simplifient la personnalisation de nouvelles façons.

Dans un billet de blog, Sameer Samat, vice-président de Google chargé de la gestion des produits, écrit qu’Android 12 automatise même l’utilisation des couleurs dans le nouveau système d’exploitation, en fonction des images sélectionnées par l’utilisateur : « En utilisant ce que nous appelons l’extraction de couleurs, vous choisissez votre fond d’écran, et le système détermine automatiquement quelles sont les couleurs dominantes, celles qui sont complémentaires et celles qui sont simplement superbes. Il applique ensuite ces couleurs à l’ensemble du système d’exploitation : l’écran de notification, l’écran de verrouillage, les commandes de volume, les nouveaux widgets et bien plus encore. »

Il existe d’autres astuces de conception intéressantes qui sont plus qu’esthétiques. Par exemple, l’horloge surdimensionnée de l’écran d’accueil rétrécit et s’agrandit en fonction du nombre de notifications qui apparaissent. Les curseurs sont également surdimensionnés, de sorte qu’ils s’adaptent à la taille de vos doigts. Cela va susciter la controverse – j’ai vu un utilisateur de Twitter les qualifier « d’épineux » – mais il est grand temps que des commandes de ce type se rapprochent de manière réaliste de l’échelle humaine.

Il s’agit d’une approche très astucieuse, à laquelle Google a donné le nom malheureusement pompeux de « Material You ». Mais elle change aussi radicalement la donne pour les personnes qui créent des applications et des services destinés à fonctionner sur Android, notamment en ce qui concerne l’accessibilité. Dans un autre billet de blog, Google concède que cela prendra du temps et qu’il s’agit d’un « voyage de plusieurs années ». Cela signifie également qu’il faudra peut-être un certain temps avant que cela ne se généralise. Certains utilisateurs d’Android n’auront peut-être jamais l’occasion de l’essayer, à moins d’acheter un nouveau téléphone.

Pour l’instant, le nouveau look d’Android 12 sera réservé aux propres téléphones Pixel de Google. Bien que des rumeurs de téléphones Pixel 6 radicalement remaniés soient apparues la semaine dernière avant la Google I/O, ils n’ont pas été lancés mardi. Android 12 sera probablement terminé vers la fin de l’année, et c’est peut-être à ce moment-là que vous serez en mesure de mettre la main sur le tout nouveau matériel de Google, bien que je ne serais pas surpris si les téléphones ont été lancés plus tôt avec Android 11 et qu’ils ont été mis à niveau over-the-air avec Android 12.

La plus grande question, cependant, est de savoir comment les fabricants de téléphones grand public vont gérer cette approche. Les fabricants tels que Samsung, Motorola, Xiaomi, OnePlus et d’autres modifient Android à leur manière pour développer des « skins » et ajouter des fonctionnalités qui ne sont pas dans la version native. Cela prend du temps – parfois beaucoup de temps – et un design remanié complique encore les choses. (Et les opérateurs entrent également dans la danse, en ajoutant des applications et des marques).

Dieter Bohn, dans son excellent aperçu d’Android 12 sur The Verge, note qu’il est possible que l’aspect et la convivialité présentés mardi ne puissent être considérés que sur le matériel Pixel : « Le fait est que les nouveaux éléments d’Android 12 sont des implémentations spécifiques de Google de ces principes sur les téléphones Pixel. Ce qui veut dire que d’autres téléphones pourraient mettre en œuvre ces principes différemment ou peut-être même pas du tout. Je peux vous dire à quoi ressemblera la version d’Android 12 de Google, mais seul Samsung peut vous dire ce que fera sa version (et, bien sûr, quand elle arrivera). »

Malheureusement, il a raison. C’est aussi l’un des plus gros inconvénients d’Android. Avec iOS, Apple peut sortir une nouvelle version de son système d’exploitation et la plupart des iPhones peuvent l’exécuter – et le feront. L’adoption d’une nouvelle version d’iOS est bien plus élevée que celle d’une nouvelle version d’Android, même des années après la sortie de cette dernière. Google a apporté des modifications à Android et a collaboré avec les fabricants de téléphones pour accélérer l’adoption des nouvelles versions d’Android, mais la tâche n’est pas aisée.

Des progrès ont toutefois été réalisés. Les fabricants de téléphones grand public, comme Samsung, ont accepté de fournir de nouvelles mises à jour d’Android pendant deux à trois ans après la sortie d’un appareil. Les téléphones phares tels que la série Galaxy S bénéficient désormais de trois ans de nouvelles versions, tandis que les appareils de milieu de gamme de la série A en reçoivent deux.

Mais le fait est que la plupart des utilisateurs d’Android risquent de ne jamais bénéficier des avantages du nouveau look d’Android 12, à moins qu’ils n’achètent un nouveau téléphone dans un an environ – et même dans ce cas, ils risquent de ne pas avoir la totale à moins qu’il s’agisse d’un téléphone Pixel. Les téléphones de Google obtiennent des critiques décentes de la part des publications techniques et ont un public dévoué, mais ils ne sont pas des mégasellers. Le nouveau look d’Android 12 pourrait-il changer cela ? Si le téléphone Android le plus cool, le plus trendy et même le plus utile vient de Google, les gens seront-ils plus nombreux à franchir le pas ?

C’est peut-être là la véritable stratégie qui se cache derrière la refonte d’Android 12.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Dwight Silverman

<<< À lire également : Des Applications Baidu Interdites Exposent Des Données « Sensibles » Sur Android >>>