« L’IA ne va pas supprimer des emplois en 2018, mais elle va les augmenter. Une erreur assez répandue consiste à croire que l’adoption très rapide de l’IA va remplacer le travail de l’être humain en 2018. En cybersécurité, cependant, c’est tout le contraire. L’IA va multiplier nos forces, en nous aidant à attribuer les ressources plus efficacement et à passer plus de temps sur ce qui est vraiment important. Avec plus d’un million de postes vacants en cybersécurité en 2016, il y a beaucoup de travail. 2017 nous a montré que les équipes n’arrivaient pas à suivre le rythme. En 2018, les entreprises reprendront l’avantage en utilisant les réponses automatiques des IA pour contrer les menaces en temps réel, avant qu’elles ne fassent de dégâts ». — Justin Fier, Directeur de la cybersécurité et de l’analyse, Darktrace.


« En 2018, nous observerons une plus grande spécialisation des technologies d’IA, en réponse à une demande pour des processus de prise de décision et une aide à l’administration plus personnalisés, qui permettent d’augmenter notre productivité individuelle. Les petites décisions sont ce qui améliore le plus notre travail (organisation de l’agenda, suivi de la to-do list, mise en place de réunion), de sorte que nous puissions profiter au mieux de l’association entre IA et communication de l’entreprise. Les outils relevant de l’IA vont apprendre nos préférence et comportements, et se soumettre aux méthodes et aux flux de travail individuels, pour fournir une expérience plus personnalisée et améliorer la productivité de chacun ». — Keith Johnson, Directeur des technologies, Fuze.