La National Collegiate Athletic Association (NCAA) a suspendu le joueur de basket-ball masculin de l’Université de l’Illinois, Kofi Cockburn, l’une des plus grandes stars de l’athlétisme universitaire, pour avoir vendu des objets de collection en juin, alors que la législation sur le nom, l’image et la ressemblance (NIL) est entrée en vigueur le 1er juillet, ce qui rend désormais une telle transaction légale.

 

Principaux faits

  • Kofi Cockburn sera absent des trois premiers matchs de son équipe, à commencer par le match d’ouverture de la saison le 9 novembre contre Jackson State.
  • Le pivot de 2m13 a vendu des « vêtements et des souvenirs émis par l’institution » en juin, et devra également reverser le produit de ses ventes à des œuvres de charité dans le cadre de sa sanction.
  • Étant donné la date de l’infraction de Kofi Cockburn, il pourrait s’agir de la toute dernière suspension d’un étudiant-athlète pour avoir vendu son propre équipement, mettant ainsi fin à une longue tradition de la NCAA consistant à mettre à l’écart ses meilleurs joueurs pour de telles transactions.

 

Le contexte

Après de nombreuses années d’opposition, la NCAA a finalement abandonné l’interdiction faite aux étudiants de tirer profit de la vente de maillots, des accords de parrainage, des contrats de marketing, etc., à compter du 1er juillet, après que la Cour suprême a statué en juin que les étudiants-athlètes avaient droit à des avantages supplémentaires. Pendant ce temps, Kofi Cockburn ne prévoyait pas de revenir à l’athlétisme universitaire lorsqu’il a commis l’infraction en juin, puisqu’il était encore dans le processus de sélection de la NBA. Il n’a décidé de revenir à l’université que le 6 juillet, cinq jours après le jugement.

 

Chiffre important

17-21 milliards de dollars. C’est le montant de la compensation totale que les athlètes noirs de football et de basket-ball participant aux conférences sportives « Power Five » ont perdu entre 2005 et 2019, selon une étude récente, en raison de l’absence de salaire ou d’accords NIL.

 

Malgré les nouvelles règles NIL, la NCAA est restée ferme sur le maintien des sanctions antérieures. En juillet, la NCAA a rejeté la demande de l’ancienne star du football de l’Université de Californie du Sud, Reggie Bush, de lui redonner son trophée Heisman, bien que les avantages qu’il a reçus en 2005 et qui étaient alors interdits soient autorisés aujourd’hui.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Derek Saul

 

<<< À lire également : NBA | Classement des basketteurs les mieux payés en 2021-2022 : LeBron James bat (encore) tous les records ! >>>