Amateurs de l’observation du ciel, cet article est pour vous. Cette semaine est la Semaine mondiale de l’espace, une initiative lancée par les Nations unies pour célébrer « la contribution des sciences et des technologies spatiales à l’amélioration de la condition humaine ». Divers événements sont organisés un peu partout, mais le plus simple pour participer, c’est encore de lever la tête vers les étoiles.

En cette occasion spéciale, si le ciel est dégagé, vous pourrez essayer d’apercevoir des étoiles filantes dans le ciel. Par ailleurs, la pluie de météores Draconides est également prévue pour cette semaine. Ajoutez à cela la Lune des moissons en déclin, un éclat exceptionnel de la planète et la galaxie d’Andromède montante, et vous serez comblé.

Voici ce qu’il faut observer dans le ciel cette semaine : 

 

Mardi 6 octobre : la Lune des moissons rejoint l’œil du Taureau

Mardi soir, regardez à l’Est pour voir Aldebaran, une supergéante rouge qui est aussi la 14e étoile la plus brillante du ciel. Elle se trouvera à environ 4,5° de la Lune des moissons, encore éclairée à 78 % mais en déclin.

Aldebaran est également connue comme l’œil du taureau, car c’est l’étoile la plus brillante de la constellation du Taureau. Elle est située à 65 années-lumière du système solaire.

Celle que l’on appelle également Alpha Tauri a donné son nom à l’équipe de Formule 1 éponyme cette année, qui appartient à Red Bull… Alpha signifie « le plus brillant » et tauri signifie « taureau ».

Mercredi 7 octobre : pluie de météores Draconides

La pluie des Draconides va atteindre son apogée mercredi soir et sera plus facile à observer à la nuit tombée, contrairement à la plupart des pluies de météores, qui ont tendance à être mieux vues après minuit. Les poussières et les débris laissés sur la trajectoire de la Terre par la comète 21P/Giacobini-Zinner (la dernière observée en 2018) sont à l’origine d’environ 10 étoiles filantes par heure.

C’est donc l’occasion idéale pour aller observer dès la tombée de la nuit, avec une chance d’apercevoir au moins quelques étoiles filantes. Pour les trouver, il suffit de regarder vers le Nord, bien qu’elles puissent apparaître un peu partout dans le ciel nocturne.

La planète de la semaine : Mars

Mars est proche de l’opposition, une période rare pour les observateurs du ciel et se produira la semaine prochaine, le 13 octobre, alors que la planète rouge sera à son point le plus proche de la Terre depuis deux ans.

Pour bien voir Mars, tout ce qu’il faut c’est sortir après la tombée de la nuit et regarder vers l’Est. Très brillante et d’un rouge rosé perceptible, il sera impossible de la manquer dans le ciel. Si vous avez un petit télescope, c’est encore mieux.

L’objet de la semaine : la galaxie d’Andromède

Concentrons-nous désormais sur l’objet céleste le plus lointain que vous pourrez apercevoir à l’œil nu : la galaxie d’Andromède.

Aussi appelée M31, elle est similaire à notre propre galaxie : c’est une galaxie spirale, tout comme la Voie lactée, et c’est aussi la seule que nous pouvons observer de relativement près.

Comment la trouver dans le ciel ? La galaxie d’Andromède se trouve à 2,5 millions d’années-lumière, ce qui en fait notre grande sœur et ce qui la rend visible à l’œil nu dans un ciel sombre. N’importe quelle paire de jumelles vous permettra de repérer M31 assez facilement.

À l’œil nu, cherchez Alpha Cassiopeiae, l’étoile la plus brillante de la constellation de Cassiopée en forme de W, puis cherchez l’étoile Alpha Andromedae, la plus brillante de la constellation d’Andromède.

Tracez une ligne imaginaire pour relier les deux étoiles. Descendez maintenant sur l’horizon et souvenez-vous de ce point (peut-être grâce à un arbre, une cheminée ou un lampadaire). Prenez ensuite vos jumelles et regardez ce point à l’horizon. Déplacez lentement les jumelles vers le haut et vous devriez apercevoir un objet légèrement flou : c’est la galaxie d’Andromède !

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Jamie Carter

 

<<< À lire également : Le Soleil, Une Étoile À Part ? >>>