Il n’est pas nécessaire de développer un vaccin Covid-19 adapté pour combattre le variant Omicron, a déclaré le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, affirmant que les rappels existants semblent fournir une protection contre le variant fortement muté.

 

Principaux faits

  • Lors d’un briefing à la Maison Blanche, le Dr Fauci a déclaré qu’il n’y avait « pas besoin d’un rappel spécifique à ce variant pour le moment » après avoir examiné les données montrant que les vaccins fonctionnent contre Omicron.
  • Le Dr Fauci s’est référé à une étude de l’Agence de sécurité sanitaire du Royaume-Uni, selon laquelle les rappels existants offrent une protection de 71% à 75% contre les symptômes légers du variant Omicron du Covid.
  • Une vaccination complète avec les vaccins Pfizer-BioNTech ou Moderna offre une protection contre l’hospitalisation, a déclaré le Dr Fauci, qui a exhorté les personnes non vaccinées à se faire vacciner et celles qui sont éligibles à recevoir une injection de rappel.
  • Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), environ 27% de la population américaine, soit 55,1 millions de personnes, ont reçu une injection de rappel à la date de mercredi.

 

Le contexte

Les commentaires du Dr Fauci sont intervenus dans un contexte d’inquiétude quant à l’efficacité des vaccins disponibles pour combattre la souche fortement mutée. Selon une étude sud-africaine publiée en début de semaine, deux doses du vaccin Pfizer-BioNTech assurent une protection de 33% contre le variant et de 70% contre l’hospitalisation.

 

Chiffre important

36. C’est le nombre d’États qui ont confirmé la présence du variant Omicron, selon la directrice du CDC, Rochelle Walensky. Ce variant est responsable d’environ 3% des cas de Covid-19 dans le pays. Il est plus répandu dans certains États, a-t-elle précisé, ajoutant que Omicron représente environ 13% des cas à New York et dans le New Jersey, a indiqué Rochelle Walensky.

 

Article traduit de Forbes US – Auteure : Lisa Kim

 

<<< À lire également : La France bloque la plupart des voyages au Royaume-Uni face à la vague d’Omicron >>>