Joe Biden, l’ancien vice-président des États-Unis, s’est imposé mardi dans quatre autres états lors de la primaire démocrate. Il confirme ainsi son avance sur Bernie Sanders grâce à ses victoires dans le Missouri, le Mississippi, l’Idaho et le Michigan. En 2016, c’était d’ailleurs son opposant qui avait remporté le Michigan, l’enjeu était donc de taille pour l’ancien colistier de Barack Obama.

Joe Biden s’est imposé dans le Mississippi avec 80 % des voix. Pour sa part, le Michigan lui apporte quelque 125 délégués, qui lui permettent de prendre de l’avance sur son concurrent dans la course au Bureau ovale. Au total, Joe Biden compte 823 délégués, contre 663 pour Bernie Sanders. Notons toutefois que si ce dernier avait remporté l’état du Michigan lors de la primaire démocrate il y a quatre ans, c’était bien Donald Trump qui avait décroché la victoire dans cet état aux présidentielles.

Depuis sa victoire en Caroline du Sud et au Super Tuesday la semaine dernière, Joe Biden semble impossible à arrêter. Pour certains, sa candidature bénéficie de l’incertitude autour du coronavirus, puisque selon CNN les électeurs lui feraient plus confiance que Bernie Sanders pour gérer cette crise sanitaire.

Face aux candidats démocrates, Donald Trump est de plus en plus critiqué pour son laxisme concernant l’épidémie de coronavirus, qui touche désormais plus de 900 personnes sur le sol américain. Les autorités locales et sanitaires affirment que les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies du territoire ne parviennent pas à accélérer le rythme des dépistages, ce qui ne permet pas d’avoir une réponse efficace au virus.

Pour rappel, Joe Biden et Bernie Sanders ont tous deux critiqué le président pour sa gestion de l’épidémie de Covid-19. Ces derniers jours, Bernie Sanders en a même fait un argument de campagne, utilisant les faiblesses du système de santé américain pour rallier des électeurs à son programme Medicare For All. Il a également organisé une table ronde sur le sujet et a déclaré que le vaccin devrait être gratuit. Pour sa part, Joe Biden avait déclaré dans USA Today qu’il « réaffirmerait le leadership des États-Unis en matière de santé pour tous ». Il a par ailleurs demandé au Congrès de lui donner le pouvoir de déclarer l’état de situation d’urgence en vertu du Stafford Disaster Relief and Emergency Assistance Act, afin de renforcer le financement des efforts de lutte contre le virus.

Sanders et Biden ont tous deux annulé des rassemblements prévus dans l’Ohio à cause du Covid-19, les autorités locales leur ayant conseillé de prendre des mesures de précaution.

 

<<< À lire également : Le Retour En Force De Joe Biden Chez Les Démocrates >>>