Cédric Villani a rendu ce mercredi soir son rapport éponyme sur l’intelligence artificielle. Le député et mathématicien, lauréat de la médaille Fields, avait été chargé par le Premier ministre de rédiger une somme de recommandations sur l’intelligence artificielle. Jeudi, le président de la République Emmanuel Macron présentera une série de mesures inspirées du rapport. Déjà, quatre grands secteurs ont été retenus comme stratégiques : santé, environnement, transports et défense. Retour sur les points clés de ce document.

La France n’est pas dans le top 5 des grandes puissances de l’intelligence artificielle (IA). Pas encore, car selon le rapport Villani, « la France dispose de tous les atouts pour exister sur la scène internationale ».

Cédric Villani, député En marche, mathématicien et lauréat de la médaille Fields, a remis ce mercredi soir son rapport sur l’intelligence artificielle. Le président de la République Emmanuel Macron dévoilera jeudi une série de mesures directement inspirées du rapport Villani.

Et pour exister face aux géants de l’IA que sont les Etats-Unis, la Chine, le Royaume-Uni, le Canada et Israël, la France devra se concentrer sur quatre secteurs clés que sont la santé, l’environnement, les transports et la défense.

Un monde de données

« Définir l’intelligence artificielle n’est pas chose facile », introduit le mathématicien. Mais une chose est certaine, « elle n’est plus seulement un programme de recherche confiné aux laboratoires ». « Nous sommes dans un monde numérique », « un monde de données ». « L’intelligence est donc une clé du pouvoir de demain dans un monde numérique », souligne le rapport Villani.

Les données. Au cœur de l’intelligence artificielle, les données occupent également la première partie du document. S’il semble difficile de créer un « Google européen », l’Europe doit être en mesure d’inventer son propre modèle, notamment parce que pour l’instant, « les données bénéficient à une poignée de grands acteurs ». Le rapport suggère ainsi une circulation facilité de la donnée avec par exemple l’ouverture des données publiques, mais aussi privées sur des cas « d’intérêt général », ou encore la « mutualisation des données pertinentes pour la recherche et l’innovation » quand il s’agit de données de santé.

Si Cédric Villani considère le Règlement général sur la protection des données (RGPD) comme « l’une des législations européennes les plus ambitieuses de ces dernières décennies », il souhaiterait voir une valorisation de certaines initiatives de partage de la donnée, voire la création de « communs de la donnée » pour fonder « un écosystème européen de la donnée ».

Santé, transports, environnement, défense

Quatre domaines stratégiques ont été retenus : santé, transports, environnement et défense. Des « secteurs dans lesquels notre industrie peut envisager de jouer un rôle de premier plan ». Côté transports, la voiture autonome est visée avec l’espoir que l’Europe pourra rapidement adapter son code de la route.

Directement lié, le rapport souhaite l’émergence d’une « intelligence artificielle au service d’une économie plus écologique » avec notamment « la France et l’Europe en fer-de-lance de cette transition écologique intelligente ».

Le marché de l’emploi

Si les études ne s’accordent pas sur le sujet, certaines prédisant des créations, d’autres des suppressions d’emplois, le rapport souhaite le lancement d’une structure permettant d’étudier et au besoin d’accompagner. Une transformation du marché du travail qui doit être anticipée selon Cédric Villani.

Les métiers du numérique ne sont pas encore suffisamment féminisés, rappelle le document. Un problème de taille à résoudre car « ce manque de diversité peut conduire les algorithmes à reproduire des biais ».

Justement, le rapport préconise de mettre l’accent sur la recherche, avec par exemple la création d’un réseau de recherche d’excellence. Pluridisciplinarité, rapprochement avec les entreprises… tout doit être fait pour éviter la « captation » de « nos meilleurs cerveaux ».

Reste à savoir ce que proposera Emmanuel Macron ce jeudi.