Aux Etats-Unis, la course à la Maison Blanche fait rage, à quelques jours de l’échéance. Mais si le démocrate Biden est en tête dans les sondages, sur les réseaux sociaux, c’est toujours Trump qui fait course en tête, même si une bonne partie des “followers” du Président sont faux, comme le montre une étude exclusive du site Finbold.

L’élection présidentielle américaine se joue dans les meetings électoraux que les deux candidats multiplient à l’approche de l’échéance, notamment dans les « swings States », les Etats indécis qui peuvent faire basculer l’élection. Mais elle se décide également grâce aux réseaux sociaux que les deux candidats utilisent désormais à outrance.

Selon le site Finbold, qui a collecté et agrégé des millions de données, sur l’ensemble des réseaux sociaux, le président Trump est suivi par 143 millions de personnes, soit 7,2 fois plus que Joe Biden qui ne dispose que de 19,94 millions d’abonnées.

Trump a plus de faux abonnés sur Twitter

Sur Twitter, Trump compte 87,2 millions d’abonnés, soit environ 7,86 fois plus que les 11,1 millions de Biden. A noter que Finbold estime que le républicain Trump a 21 % de faux abonnées contre 15 % pour le démocrate Biden.

Un aperçu de leurs comptes Instagram indique que Trump a 22, 6 millions d’abonnés, soit 4,52 fois plus que Biden ( 5 millions d’abonnés).

Sur Facebook, Trump contrôle 32,26 millions d’abonnés sur la page, contre 3,56 millions d’abonnés pour Joe Biden soit 9 fois moins. Sur YouTube, Biden est aussi à la traîne sur son rival avec 0,28 million d’abonnés, ce qui est environ 5 fois moins par rapport aux 1,41 million d’abonnés de Trump.

Reste à savoir, si l’écart entre les deux candidats sur les réseaux sociaux sera proportionnel à celui qui sortira des urnes.