Vendredi, le président Donald Trump a tweeté un lien vers un article intitulé “Twitter ferme tout un réseau pour ralentir la diffusion de nouvelles négatives sur Joe Biden” de Babylon Bee, un site d’informations satiriques, Donald Trump ignorant apparemment que l’histoire inventée n’avait aucun fondement dans la réalité.

 


Principaux faits

  • Après avoir partagé le lien, Donald Trump a déclaré : “Wow, cela n’a jamais été fait dans l’histoire. Cela inclut sa très mauvaise interview d’hier soir. Pourquoi Twitter fait-il cela. Pour attirer l’attention sur Sleepy Joe & Big T”.
  • The Babylon Bee se décrit comme “le meilleur site satirique au monde”, et la bannière de son compte Twitter officiel indique : “Fake news auxquelles vous pouvez faire confiance”.
  • La semaine dernière, le site a publié un article intitulé “Trump Stuffs Coronavirus And Mounts It On His Wall”.
  • L’histoire que Donald Trump a partagée vendredi concernait la panne de Twitter la veille, en plaisantant sur le fait que le site avait planté parce que les employés de Twitter, contrariés que les démocrates aient une presse négative à cause d’un article du New York Post sur Hunter Biden, avaient cassé des ordinateurs avec des marteaux.

 

Le contexte

Mardi, Donald Trump a retweeté un article détaillant une théorie du complot sans fondement de QAnon affirmant que “Joe Biden et Barack Obama ont peut-être fait tuer le Seal Team 6” et que Ben Laden est peut-être encore en vie, car l’homme tué lors du raid était le double du corps de Ben Laden. L’article que Donald Trump a partagé a été écrit par Kari Donovan, qui s’identifie comme “ex-organisatrice communautaire” qui est maintenant “une maman d’école à domicile en Caroline du Nord”. Kari Donovan a tweeté qu’elle n’a “aucune preuve que les affirmations du dénonciateur sont vraies”. Plus tard le même jour, Donald Trump a de nouveau fait la promotion de la théorie du complot, en partageant un tweet provenant d’un compte distinct lié à QAnon. Lors de la réunion de jeudi de NBC News, Donald Trump a refusé de dénoncer QAnon. Interrogé sur la promotion de théories du complot sans fondement sur Twitter, il s’est défendu en affirmant : “Je fais beaucoup de retweets… Les gens peuvent décider par eux-mêmes”.

“Je ne comprends pas ça. Vous êtes le président. Vous n’êtes pas comme l’oncle fou de quelqu’un qui ne fait que retweeter n’importe quoi”, a déclaré la modératrice de NBC Savannah Guthrie à Donald Trump jeudi soir.

Vendredi matin, “Big T” a commencé à être dans les “Trending Topics” sur Twitter. Deux heures après son premier post de Babylon Bee vendredi matin, Donald Trump a tenté de fournir des éclaircissements, en tweetant : “Big T n’était pas une référence à moi-même, mais plutôt à Big Tech, ce qui aurait dû être correctement signalé dans la section ‘Fake Trending’ de Twitter !”.

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Tommy Beer

 

<<< À lire également : Trump, Encore Contagieux, Enlève Son Masque Pour Une Séance Photos À La Maison-Blanche >>>