Le Royaume-Uni et Israël ont chacun imposé de nouvelles restrictions aux voyageurs en provenance de certains pays d’Afrique australe en raison des inquiétudes suscitées par un nouveau variant de Covid-19, connu sous le nom de B.1.1.529, qui comporterait de nombreuses mutations.


 

Faits marquants

  • Les vols en provenance de six pays – Afrique du Sud, Namibie, Zimbabwe, Botswana, Lesotho et Eswatini- seront temporairement suspendus, a déclaré Sajid Javid, le ministre britannique de la Santé.
  • Toute personne entrant au Royaume-Uni en provenance de ces six pays à partir de dimanche doit être mise en quarantaine dans un hôtel, selon la BBC.
  • M. Javid a déclaré que le nouveau variant présente « le double du nombre de mutations que nous avons observées dans le variant Delta », ce qui suggère qu’il pourrait être « plus transmissible » et que les vaccins pourraient être « moins efficaces ».
  • En Israël, les voyageurs ou résidents non israéliens de six pays africains – le Lesotho, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, la Namibie et l’Eswatin – se sont vu interdire l’entrée sur le territoire en raison du nouveau variant découvert dans ces pays, a déclaré le Premier ministre Naftali Bennett.
  • Selon la BBC, 59 cas du nouveau variant ont été confirmés en Afrique du Sud, à Hong Kong et au Botswana.
  • Ce matin, le gouvernement français a également suspendu les arrivées en provenance d’Afrique australe. 

 

Contexte clé

L’OMS a convoqué une réunion pour vendredi afin de discuter de ce variant. Les scientifiques sud-africains ont trouvé quelque 30 mutations de la protéine spike. Les experts présents à la réunion devraient discuter de ce que le variant signifie pour les vaccins et les traitements Covid-19. L’OMS a déclaré que l’Afrique du Sud n’avait observé qu’un petit nombre de cas de ce variant. « Nous ne savons pas encore grand-chose à ce sujet », a déclaré jeudi le Dr Maria Van Kerkhove, responsable technique du projet Covid-19 à l’OMS. « Ce que nous savons, c’est que ce variant présente un grand nombre de mutations », a-t-elle précisé, ajoutant que les mutations peuvent avoir un impact sur le comportement du virus. 

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Lisa Kim

<<< À lire également : Covid-19 : Le vaccin Pfizer offre une protection à long terme de 100 % chez les jeunes adolescents >>>