Le président américain Joe Biden et le président russe Vladimir Poutine ont donné le coup d’envoi de leur sommet très attendu dans un manoir du XVIIIe siècle à Genève, où les deux dirigeants devraient aborder toute une série de questions alors que les relations entre les deux pays sont au plus bas.

 

Principaux faits

  • Vladimir Poutine et Joe Biden ont été accueillis individuellement par le président suisse Guy Parmelin à leur arrivée sur les lieux, avant que les trois dirigeants ne posent pour une photo.
  • Les deux dirigeants se sont ensuite serré la main devant les médias du monde entier, avant d’entrer sur le site du sommet, la Villa La Grange à Genève.
  • La réunion devrait durer entre quatre et cinq heures, après quoi les deux dirigeants – contrairement à la tradition – tiendront des conférences de presse séparées.

 

Citation importante

Guy Parmelin a souhaité la bienvenue aux deux dirigeants en français, ce qui a été traduit pour Joe Biden et Vladimir Poutine : « Monsieur le Président de la Fédération de Russie, Monsieur le Président des États-Unis d’Amérique, au nom du gouvernement suisse, je vous souhaite la bienvenue à Genève, la ville de la paix. C’est un honneur et un plaisir pour la Suisse de vous accueillir ici pour le sommet, et conformément à sa tradition de bons offices, de promouvoir le dialogue et la compréhension mutuelle. Je vous souhaite à vous deux présidents un dialogue fructueux dans l’intérêt de vos deux pays et du monde. Meilleurs vœux et au revoir ».

 

Article traduit de Forbes US – Auteur : Siladitya Ray

 

<<< À lire également : Joe Biden, star du sommet du G7 le plus vert de l’histoire >>>