Le Word Economic Forum (WEF) vient de publier sa « boîte à outils » pour guider les dirigeants sur la manière d’intégrer davantage de diversité, d’équité et d’inclusion dans leur organisation alors qu’ils s’apprêtent à sortir de la crise liée à la pandémie de COVID-19.

 


Ce guide est un point de départ pour aider les dirigeants ; il se concentre sur trois grands domaines d’action (recherche et sélection de talents, analyse et suivi organisationnels, reconnaissance et développement des employés) et décrit comment les entreprises peuvent tirer parti de l’utilisation des nouvelles technologies pour créer des lieux de travail sûrs, ouverts et inclusifs, ainsi que l’importance d’une stratégie intégrée qui associe les nouveaux outils technologiques à des approches centrées sur l’homme.

Alors que les chefs d’entreprise cherchent à assumer davantage de responsabilités dans le traitement de la justice sociale, l’adoption d’une approche intégrée de la diversité, de l’équité et de l’inclusion sur le lieu de travail peut fournir une voie clé.

La technologie n’étant plus simplement «neutre» quant à la diversité, l’équité et l’inclusion, les entreprises peuvent tirer parti des nouvelles technologies pour créer des environnements de travail sûrs, ouverts et inclusifs. Ce sont quelques-unes des conclusions de la boîte à outils du Forum économique mondial sur la diversité, l’équité et l’inclusion 4.0, publiée aujourd’hui.

La boîte à outils décrit les nouvelles technologies susceptibles d’établir des meilleures pratiques dans le domaine.

Par exemple, les nouveaux systèmes peuvent examiner les demandes d’emploi à grande échelle de manière beaucoup plus détaillée qu’un département des ressources humaines.

Ces systèmes peuvent identifier et réduire les biais de recrutement, introduire une plus grande transparence et visibilité, et fournir des analyses en temps opportun.

De nouvelles méthodes d’analyse des interactions des employés, telles que l’analyse du réseau organisationnel et des outils d’apprentissage immersif utilisant la réalité augmentée et virtuelle, peuvent toutes jouer un rôle dans l’amélioration des résultats, tandis que les plateformes de communication et de visualisation basées sur le cloud seront fondamentales pour la plupart des outils.

Cependant, la boîte à outils Diversité, équité et inclusion 4.0 note que la technologie ne peut à elle seule créer des lieux de travail justes, équitables et diversifiés.

Cela nécessite une stratégie intégrée qui allie de nouveaux outils technologiques à des approches de gestion de la main-d’œuvre axées sur l’humain et axées sur l’expérience, l’objectif et l’appartenance des employés. Pour réussir, les entreprises doivent tirer parti de la diversité, de l’équité et de l’inclusion comme principaux atouts organisationnels. En examinant le potentiel de ces technologies, la boîte à outils met en garde contre l’adoption de solutions non éprouvées qui peuvent entraîner une gamme de conséquences imprévues et contenir des biais qui aggravent plutôt que contrecarrent l’exclusion.

L’augmentation de la diversité, de l’équité et de l’inclusion dans les entreprises apporte une multitude d’avantages.

La boîte à outils cite des recherches qui suggèrent que des équipes diverses bien gérées surpassent considérablement celles homogènes au fil du temps, en termes de rentabilité, d’innovation, de prise de décision et d’engagement des employés.

À l’inverse, les entreprises qui accusent un retard par rapport à leurs pairs en matière de diversité, d’équité et d’inclusion sont moins susceptibles d’atteindre une rentabilité supérieure à la moyenne. «Les organisations qui réussissent sont alimentées par les opinions, les compétences et les expériences de vie diverses de leurs employés. Garantir la justice raciale, la parité entre les sexes, l’inclusion des personnes handicapées, l’égalité LGBTI et l’inclusion de toutes les formes de diversité humaine doit être la «nouvelle norme» sur le lieu de travail pour sortir de la crise COVID-19 et il est clair que la technologie peut être mise à profit pour aider à en faire une réalité rapidement », a déclaré Saadia Zahidi, directrice générale du Forum économique mondial.

« Les organisations qui réussissent sont alimentées par les opinions, les compétences et les expériences de vie diverses de leurs employés. Garantir la justice raciale, la parité entre les sexes, l’inclusion des personnes handicapées, l’égalité LGBTI et l’inclusion de toutes les formes de diversité humaine doit être la «nouvelle norme» sur le lieu de travail pour sortir de la crise COVID-19 et il est clair que la technologie peut être mise à profit pour aider à en faire rapidement une réalité », a déclaré Saadia Zahidi, directrice générale du Forum économique mondial.