Apprendre à naviguer dans ce monde numérique sans frontières, qui ouvre des opportunités en permanence, est une capacité que chacun peut acquérir. Dans ces matrices ouvertes, il n’y a plus de point d’arrivée tellement les options sont nombreuses. Nul chemin ne mène à une impasse et l’erreur d’un jour peut se transformer en opportunité. Albert Einstein pensait qu’« une personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover ». La capacité à rebondir et à trouver une nouvelle destination, en cas de mauvais aiguillage, devient ainsi une compétence indispensable à acquérir. Les entreprises ne cessent d’évoluer en allant toujours plus loin vers cette transformation numérique dont tout le monde ne cesse de parler. Pour un professionnel, les perspectives s’ouvrent et le champ des possibles devient vaste en étant agile. Se fixer un objectif trop précis peut devenir un obstacle infranchissable et probablement le plus sûr moyen de ne jamais l’atteindre par la crainte de se retrouver face à un mur. Dans un univers en expansion, l’horizon ne cesse d’être toujours plus loin et doit rester la cible.

Etre résilient

Le monde économique a vécu une multitude d’évolutions au cours des dernières années. Malmenées par la crise, les entreprises montrent sans cesse leur résilience. Quand un marché devient trop étroit, quand la concurrence a été la règle du jeu permanente et écrasé les marges, il ne faut pas hésiter à trouver un nouveau terrain de jeu pour s’ouvrir de nouvelles perspectives. Aimé Jacquet a dit que « Le sport est dépassement de soi. Le sport est école de vie ». Dans toute compétition ; il faut savoir jauger ses adversaires pour arriver à les distancer. Dans le secteur bancaire, Orange s’apprête à pénétrer dans une dimension parallèle pour changer le métier.  Forte d’une marque hors norme, d’un teasing sans précèdent, et d’équipes ultra préparées, l’opérateur téléphonique « historique » se prépare. L’agilité de ses concurrents sera leur moyen de ne pas se laisser déborder.

Quel avenir ?

Il est de nos jours impossible d’imaginer le futur du monde du travail à l’ère du numérique. Tant d’innovations et de transformations sont en cours que les bouleversements peuvent sans cesse se produire. Rien n’est acquis pour les années à venir. Pourtant, cet univers offre une telle prime aux leaders qu’il faut savoir saisir sa chance et essayer. Attar, un poète persan disait que « Tout ce que tu vois, derrière ou devant toi, tu dois le dépasser en te dépassant toi-même ». Le numérique est conçu pour oser. De l’histoire récente, il faut retenir que sans cesse de nouvelles vagues arrivent qui vont de plus en plus loin. Tout le monde peut devenir une nouvelle vague et les gagnants d’hier peuvent disparaître en étant emportés par une déferlante venue d’un autre monde.

Anticiper

En se remettant en question, en tirant parti de ses erreurs, en se projetant plus loin, chaque professionnel peut anticiper le coup d’après qui le guidera au cours de sa carrière. Guillaume Poitrinal disait « Quand le leadership est joué sur la double partition de la raison et de l’émotion, il est un moteur puissant qui donne à des hommes et à des femmes l’énergie nécessaire pour dépasser les limites du possible ». La vie est aujourd’hui faite de tellement d’opportunités que chaque pas permet de trouver une voie et de se dépasser pour s’épanouir.