Une enquête menée par Pôle Emploi sur la « place du numérique dans le recrutement en entreprise » prouve que les entretiens physiques restent incontournables dans le processus de recrutement. Avec les nouvelles technologies s’imposant de plus en plus, les façons de recruter évoluent également. Que ce soit par les réseaux sociaux, ou par des jobboards, certaines entreprises semblent mettre de côté les entretiens dits « classiques ». 

Si le CV permet de faire le tri parmi les différentes candidatures, notamment sur les compétences techniques à avoir concernant le poste à pourvoir, l’entretien permet de prendre connaissance des attentes et des besoins du candidat. Et rien ne remplace le contact physique pour se faire une idée plus précise de la personnalité en face de vous. C’est ce qui se confirme à travers cette étude, où 97% des sondés utilisent l’entretien physique pour sélectionner un candidat. Loin devant le téléphone (23%) ou une visio-conférence (4%).

Communiquer pour mieux se comprendre

Si les réseaux sociaux ou les nouvelles technologies ont changé la donne dans le processus de recrutement, rien ne remplace le contact humain. Si Facebook, Twitter ou Linkedin permettent d’aller plus vite, l’entretien reste le moyen le plus sûr de se projeter et de ne pas se précipiter. En entamant une discussion avec le futur employé et en observant son savoir-être, la relation part sur de bonnes bases. Il s’agit là de recruter une personnalité et non pas un intitulé de poste. Plutôt que de lui demander ses expériences passées, ou les questions ennuyeuses (3 qualités / 3 défauts), il est plus intéressant, pour les deux parties, d’apprendre à mieux le connaître :

  • Ses zones de confort
  • Ce qui le motive
  • Ses attentes sur le poste
  • Ce qui le met en situation de stress / inconfort
  • Partage-t-il les mêmes valeurs que l’entreprise ?

Pour recruter, cette façon de faire est primordiale. Tout d’abord, pour être sûr de ne pas se tromper sur la personne choisie, mais également pour voire plus loin dans la relation avec le collaborateur et comment il évolue dans son environnement de travail.

Eviter l’erreur de casting

Le CV, les réseaux sociaux peuvent travestir une situation, faire mentir le candidat, mettre en avant des compétences techniques, l’entretien physique lui, remet l’humain au cœur des relations. Le savoir-être ne se retrouve pas dans un CV. Si le nouveau salarié est recruté seulement sur ses compétences techniques, il sera certainement efficace mais pour combien de temps ? Qu’en sera-t-il de sa relation avec ses collègues ? Sera-t-il toujours motivé après son embauche ? De même, si le candidat ment, ou ne dit pas la vérité sur ce qui lui convient ou non, cette situation ne sera pas viable. Et dans les deux cas, l’entreprise et l’employé n’en sortiront pas gagnants. Ce sera une perte de temps et d’argent.

La personnalité, la communication sont les bases des futures relations en entreprise. Il est donc primordial de savoir à qui l’on a affaire, pour le recruteur, et de savoir si l’environnement de travail convient au nouveau collaborateur. Prendre son temps lors d’un entretien, rencontrer la personne physiquement vont donner la possibilité de mettre le côté humain au cœur de la relation et de s’appuyer sur des bases solides. Si l’entretien est sincère, cela donnera l’envie à l’entreprise de miser sur sa nouvelle recrue et à cette dernière, de s’impliquer et de rendre la confiance accordée.