Aujourd’hui, le changement s’opère à un rythme effréné. Pour s’adapter à cette allure, il faut sortir de sa zone de confort, en se fixant des objectifs qui nécessitent l’apprentissage de nouvelles compétences.

Tout d’abord, fixez-vous comme premier objectif la réussite de votre carrière en 2020. Peut-être souhaitez-vous de nouvelles responsabilités, une promotion, doubler vos ventes, ou peu importe. Après avoir fixé votre objectif, posez-vous la question : « Quelles nouvelles compétences devrai-je apprendre pour atteindre mon objectif principal ? »


Si vous ne parvenez pas à identifier de nouvelles compétences, alors il vous faudra redéfinir un objectif plus épineux.

Se forcer à apprendre de nouvelles compétences semble être une tâche assez évidente. Cependant, l’étude intitulée « If Employees Aren’t Learning, You’re Not Leading », rapporte que seulement 35% des employés affirment apprendre régulièrement de nouvelles choses au travail. Parallèlement, 52% des employés n’apprennent jamais, rarement ou occasionnellement de nouvelles choses.

Au-delà du fait que la plupart des employés n’apprennent pas réellement de nouvelles compétences au travail chaque année, les employés qui sont en perpétuel apprentissage ont 10 fois plus de chances d’avoir de l’inspiration que ceux qui n’apprennent rien ou très peu.

Non seulement l’apprentissage de nouvelles compétences permet de faire progresser sa carrière, mais cela augmente également considérablement la satisfaction et l’inspiration au travail. Comme vous pouvez le voir dans le tableau d’étude ci-dessous, plus l’apprentissage au travail est élevé, plus l’inspiration est présente.

 

Toutefois, il convient de noter que l’acquisition de nouvelles compétences ne nécessite pas forcément d’assister à des conférences ou de suivre des cours. Chaque lieu de travail offre de nombreuses possibilités d’acquérir de nouvelles compétences, en supposant que l’employé est disposé à les repérer.

Par exemple, vous pourriez peut-être mieux négocier avec les fournisseurs ou influencer de manière plus astucieuse vos collègues. Selon votre emploi actuel, ce sont des compétences dont vous pourriez avoir l’utilité au quotidien. Et si vous ne voyez pas d’occasion pour les utiliser, il serait intéressant de prendre du temps avec votre patron afin de demander une affectation qui vous permettrait de pratiquer et perfectionner vos compétences.

En règle générale, la plupart des patrons sont aptes à aider les employés sincèrement intéressés à développer leurs propres compétences, surtout lorsque ces compétences profiteront également à l’organisme. (Et si le patron s’y oppose, cela en dit long sur la personne pour qui vous travaillez.)

Poursuivre un objectif qui nécessite l’apprentissage de nouvelles compétences est, bien sûr, plus difficile que de poursuivre un objectif dont vous possédez déjà les outils intellectuels. Mais si vous ne poursuivez pas cet objectif plus difficile à atteindre, il est peu probable que vous amélioriez vos résultats dans votre carrière.

Une des études, intitulée Are SMART Goals Dumb?, a suivi 4 182 travailleurs de 397 organismes différents pour voir quels types de processus de définition d’objectifs aident les employés à réaliser de grandes choses. Parmi des dizaines de résultats, nous avons découvert que seulement 15% des employés s’accordaient à penser que leurs objectifs les aideront à réaliser de grandes choses. Et seulement 13% des employés sont complètement d’accord pour affirmer que leurs objectifs cette année les aideront à maximiser leur plein potentiel.

Si vos objectifs ne vous permettent pas de maximiser votre potentiel et réaliser de grandes choses, alors à quoi servent-ils ? Si vous avez pour objectif 2020 de terminer l’année dans la même entreprise, au même poste, cela compte-t-il vraiment comme un objectif ?

Pour chacun d’entre nous, la seule façon de modifier la trajectoire de notre carrière est de poursuivre un objectif qui sort de notre zone de confort et qui nécessite l’apprentissage de nouvelles compétences.

Lorsque vous apprendrez toutes sortes de nouvelles compétences en 2020, assurez-vous de faire chaque mois un point en quelques minutes afin de vous demander « Sur quel point me suis-je amélioré par rapport au mois dernier ? ». Lorsque le rythme est élevé, on oublie souvent de faire le point.

Afin de maximiser votre apprentissage, il est essentiel de prendre une pause et réfléchir à ce que vous avez appris et aux nouvelles compétences que vous avez acquises. Cette réflexion, à son tour, vous indiquera la suite du parcours. Cela pourra être de demander une affectation afin de tirer profit de ces nouvelles compétences, identifier et poursuivre des compétences jusqu’à présent non développées, ou simplement mettre à jour et peaufiner votre CV.

Lorsque vous planifierez vos objectifs pour 2020, posez vous la question présente dans le test en ligne « Les objectifs que vous vous fixez sont-ils judicieux ou audacieux ? ». Choisissez l’affirmation qui vous convient le mieux :

  • 1ère option : Je possède toutes les compétences nécessaires à l’accomplissement des mes objectifs annuels.
  • 2e option : Je dois nécessairement apprendre de nouvelles compétences afin d’avoir la capacité d’accomplir mes objectifs annuels. 

Si vous vous penchez naturellement sur la première option (comme la plupart des gens), alors il faudra envisager de revoir vos objectifs de carrière. Réfléchissez bien aux nouvelles compétences que vous aimeriez développer cette année et intégrez-les à votre objectif. Si vous le faites, non seulement cela améliorera votre CV et votre carrière professionnelle, mais également votre épanouissement et votre inspiration.

<<< À lire également : Carrière Professionnelle : Quand Les Français Mettent Leurs Aspirations Sous Le Tapis >>>