Maîtriser Sa Stratégie d’Innovation : La Méthode ACME

L’innovation pour une entreprise, c’est comme naviguer avec un vieux voilier : on voit parfois passer des concurrents avec de nouveaux matériaux, de nouvelles structures, des outils plus puissants, un équipage avec de nouvelles compétences… et se démoraliser, en se disant que pour être à nouveau compétitif, il faudrait remettre le navire en cale sèche pendant plusieurs mois.

Heureusement, l’entreprise n’est pas un navire ! Et il existe de multiples techniques pour faire naître les innovations, tout en continuant à assurer son activité historique. Chez Inventive(1), nous avons créé la grille d’analyse ACME(2) pour mesurer les performances du navire à se transformer pour accepter la culture de l’innovation, et je vous en présente ci-dessous les principales caractéristiques.


Pourquoi ACME ?

La méthode ACME(2) est une grille d’analyse développée afin de mesurer la capacité d’une entreprise à faire de l’innovation et à identifier les écarts vis-à-vis des composantes à 360° de l’organisation. L’acronyme ACME fait référence aux termes Agile, Créatives, Motivées et Experte ; ces 4 noms sont orthographiés différemment car cela a son importance, comme vous pourrez le lire par la suite.

 

https://www.flickr.com/photos/joergermeister/13070451295

 

Disons-le tout net, le nom de notre méthode est un hommage à Chuck Jones, à Tex Avery et aux trésors d’imagination déployés par la société ACME (qui signifie fort probablement”American Company that Manufactures Everything”) afin de fournir au personnage de Wile E. Coyote(3) dans les épisodes de Looney Tunes une telle variété de produits !

Valeurs, vision, stratégie

Avant de présenter notre méthode, repartez bien du contexte réel de votre entreprise : a-t-elle du mal à innover ? Ou souhaite-t-elle s’y mettre ? Veillez donc à vous assurer de bien avoir cadré la stratégie d’innovation de votre entreprise, en particulier :

  1. Que le travail sur les valeurs et la vision de l’entreprise a été réalisé. Votre entreprise est-elle avant-tout une créatrice de produits à base de bois ? Une garantie de satisfaction auprès des clients ? Une promesse de découverte et de valeur apportée supérieure ? Quelles que soient vos valeurs et la vision du groupe, vous devez l’avoir en tête tout au long du processus de transformation de vos activités pour intégrer le management de l’innovation.
  2. Votre stratégie a-t-elle été complètement déterminée ? Validée et adoptée par ceux qui vont devoir l’assumer ? Par quels chemins passe-t-elle, par quelles méthodes, quels outils, quelles ressources ? Comment comptez-vous appréhender a) l’émergence des innovations, b) leur adoption et c) le cycle de progression et d’amélioration continue ?

Ce n’est qu’une fois ces conditions préalables remplies que vous pouvez utiliser la méthode ACME. Je vous en présente ci-dessous les grandes lignes : la méthode ACME permet de mettre en place un canevas, une cartographie sur laquelle toutes les dimensions de l’entreprise vont être mesurées par rapport à leur performance (ou à leur freins) vis-à-vis du processus global d’innovation de l’entreprise.

Une entreprise (A)gile 

La culture d’innovation qui restait auparavant cloisonnée aux « experts » R&D et Marketing, se fait aujourd’hui à travers tous les pores de l’organisation, de chaque service, chaque activité, chaque personne… Dans l’entreprise Agile, chacun accepte des variations imprévues dans les cycles de travail, a la volonté d’adapter son organisation ou ses projets, de tester, de lancer et d’écouter pour améliorer le potentiel du projet d’entreprise. 

 

 

Vos collaborateurs en production comprennent-ils facilement que l’on doit changer les paramètres d’usinage d’une ligne pendant 2 semaines afin de faire des essais, et si oui mettent-ils toute leur énergie à faire réussir ces essais ?

Vos collègues sont contrôleur de gestion ? Acceptent-ils volontiers que de nouvelles lignes financières apparaissent chaque semaine, que d’autres se ferment dans une danse permanente ? Une action globale est-elle portée par toute l’équipe afin d’adapter le processus financier sur ce rythme de changements ?

Voilà en quelques exemples concrets en quoi tient le critère de l’Agilité de l’entreprise pour l’innovation.

 

“Vous pouvez suivre et piloter la progression de l’Agilité au travers des critères suivants :

une gestion Adaptative des projets,

une culture de la Célérité de l’entreprise,

un management Moderne approprié,

des preuves d’Expérimentations.”

 Des ressources (C)réatives…

“Les ressources doivent être créatives”. Et par ressources, nous entendons bien évidemment toutes les forces qui peuvent contribuer à la compétitivité de l’entreprise, au-delà de ses collaborateurs. Dans ce contexte, tout doit contribuer à ce que l’imagination puisse se développer, depuis la stimulation en passant par l’accès facile aux propositions par l’ensemble des contributeurs, et avec des méthodes adéquates afin de canaliser ces tourbillons en projets porteurs.

 

 

“Pour vous assurer du bon niveau de créativité de vos ressources, veillez à contrôler :

la performance nominale de l’Activité R&D historique et ses liens avec l’Open Innovation,

la facilité avec laquelle vous Captez et stimulez les idées,

la mise en oeuvre d’un  processus de Management de l’innovation,

la mise en place de méthodes d’éveil et d’Education aux différentes formes d’intelligences.”

 … et (M)otivées

 

 

L’ensemble des personnes concernées par la stratégie d’innovation, du premier collaborateurs au PDG, les partenaires et fournisseurs, voire les clients ou les utilisateurs finaux, doivent tous être motivés pour réaliser .

Et pas seulement la première fois ! Comme le font trop souvent les entreprises qui organisent des concours, hackathons et autres plateformes de challenges d’idées(4)

La transformation profonde de l’organisation pour innover, nécessite une construction durable de la culture d’entreprise, où les événements de communication doivent être sporadiques et ne sont là que pour animer et mettre en valeur le travail d’innovation réalisé au long cours, de manière permanente.

 

“Vous voulez savoir si vos ressources sont suffisamment motivées ? Vérifiez ceci :

l’entreprise porte une Ambition réelle en matière d’innovation,

la Culture RH est favorable à l’innovation (porosité recrutements & carrières),

sollicité ou non, votre Marché cible serait très motivé pour participer à votre projet,

la communication permanente autour de cette activité assure l’Engagement de chacun.”

L’entreprise est (E)xperte

L’entreprise doit bien sûr disposer des compétences nécessaires à l’élaboration des solutions innovantes, mais innovation et transformation d’entreprise nécessitent des expertises parfois… étonnantes !

 

 

“Voici la liste des expertises indispensables pour l’innovation de votre entreprise :

la maîtrise de son propre secteur d’Activité, évidemment, inclus celui visé par l’innovation,

les connaissances nécessaires pour préparer les Changements vers la digitalisation,

les Méthodes et outils adéquats spécifiques à la créativité et à l’innovation

plus étonnant, il est stratégique d’utiliser des compétences Extérieures à son sujet. Un projet industriel ? Sollicitez l’avis d’un historien.”

 

 

Sources :

(1) Société Inventive http://entreprises.inventive.fr/

(2) La Méthode ACME est un procédé créé par la société Inventive qui permet de mesurer la performance d’une organisation pour innover.

(3) Wil E. Coyote, célèbre personnage de fiction créé par Chuck Jones, qui utilise de nombreuses “innovations” pour tenter d’attraper Roadrunner. En savoir plus sur https://fr.wikipedia.org/wiki/Looney_Tunes

(4) Voir mon article https://www.linkedin.com/pulse/openinnovation-quelle-vie-apr%C3%A8s-les-concours-did%C3%A9es-et-bonnefond

 

innovationOpen innovationTransformationtransformation digitale