Partout dans le monde, les entreprises font face à une « impasse numérique » et peinent à atteindre les objectifs de leur nécessaire transformation. Une question de maturité, selon l’étude Infosys Digital Radar 2020 qui révèle que les sociétés qui placent l’humain au cœur de leur stratégie sont les plus performantes. Explications avec Jeff Kavanaugh, directeur de l’Infosys Knowledge Institute.

Désirée de Lamarzelle : Quelles sont les principales difficultés auxquelles se confrontent les entreprises ?

Jeff Kavanaugh: Les principaux défis rencontrés sont d’une part une culture d’entreprise peu encline au risque et de l’autre, une difficulté à maîtriser les systèmes déjà existants. Cette année, ils estiment que leurs principaux défis seront le changement de culture et une quête des talents aux compétences spécialisées. Plus généralement, les entreprises ont des difficultés à atteindre les niveaux de maturité numérique les plus avancés. Ce qui pénalise fortement les entreprises qui ne sont pas en mesure d’atteindre les objectifs fixés. En France, on dénombre un grand pourcentage d’entreprise dans la catégorie des « Explorateurs » (78%) et les cadres français sont beaucoup plus préoccupés par les challenges rencontrés en matière de change management dans leur entreprise que la moyenne mondiale.

L’agilité et la culture d’entreprise peuvent être plus difficiles à atteindre pour les grosses entreprises ?

Les cadres interrogés travaillent pour de grandes entreprises, donc mener à bien une transformation numérique à cette échelle s’avère être un énorme défi. Les PME réussissent les projets-pilotes dits « agiles », mais les grandes entreprises rencontrent des difficultés. Afin d’avoir un avis plus global, nous avons interrogé des cadres issus de start-up. Même si elles sont plus souples que les grandes entreprises, elles rencontrent également des difficultés notamment dans la gestion de leur « supply chain » ou sur leur base de données client.

Quelles sont les entreprises qui réussissent le mieux ?

Les entreprises les plus performantes sont celles qui responsabilisent leurs collaborateurs et qui placent leurs clients au cœur de leurs priorités. L’étude montre que celles qui utilisent une approche dite classique n’arriveront pas à sortir de cette « impasse numérique », même si elles progressent dans leurs initiatives digitales. Le facteur humain devra être au cœur de leur stratégie et de leur modèle d’entreprise, sinon leurs initiatives auront un effet négatif. Les plus performants voient la transformation numérique comme une série de retours sur action, plutôt que comme un long processus linéaire. Cette posture plus ouverte et transversale sur les talents, ainsi que sur les produits et les données permettent à l’entreprise d’avoir de meilleurs résultats, et ce sur le long terme.

Qu’est-ce que la maturité d’entreprise numérique évoquée dans votre étude ?

Nous avons évalué la maturité numérique des entreprises en recensant 22 initiatives que nous considérons comme importantes. Nous avons pris en compte les progrès réalisés sur l’année, de sa mise en œuvre à sa planification à grande échelle. Un indice de maturité numérique (de 0 à 100) a été calculée pour chaque entreprise et nous les avons analysés par secteur d’activité et zone géographique.

« Grâce à l’Intelligence Artificielle, nous permettons aux entreprises d’accélérer leur transformation ». Comment exactement ?

Sur la base de nos recherches et de notre expertise auprès de 1 200 clients, Infosys a développé une plateforme appelée « Digital Brain » qui collecte toutes les informations au sein d’une entreprise et les partage avec tous les systèmes et utilisateurs concernés. Par ailleurs, nous avons mis au point une approche informatique qui associe l’intelligence artificielle à la pensée conceptuelle afin de créer des expériences personnalisées, sur la base des critères de motivation et des profils psychographiques. De plus, notre plateforme d’apprentissage en entreprise « Infosys Wingspan » se sert de l’intelligence artificielle tant pour transmettre le savoir aux étudiants que pour développer des formations personnalisées basées à la fois sur leurs objectifs professionnels actuels et leurs perspectives de carrière. 

Comment accompagnez-vous les entreprises et avec quelles obligations de résultat ?

Infosys offre des solutions humaines et techniques pour aider ses clients pour répondre aux objectifs de leurs marchés respectifs. Cela comprend un vivier de talents numériques, d’experts et de plateformes spécifiques à chaque industrie disponible sur notre solution « Live Enterprise ». À l’échelle nationale, Infosys opère via d’importants programmes de recrutement de talents locaux et de la Fondation Infosys. Au niveau mondial, nous participons au Pacte mondial des Nations unies et jouons un rôle actif dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable des Nations unies, comme la directive n° 4 sur l’éducation.

 

Qu’est-ce qui vous a le plus frappé dans le sondage ?

Le plus surprenant était de voir à quel point les facteurs humains comptent pour la maturité numérique et le succès des entreprises : la pénurie de talents, l’aversion pour le risque et les compétences inadéquates en matière de change management, conditionnent la rapidité avec laquelle les entreprises avancent dans leur transformation. Au fur et à mesure que les marchés et les technologies évoluent, notre étude a montré que les entreprises devaient avoir une autre culture d’entreprise pour pouvoir s’adapter et réussir sur le long terme.

<<< À lire également : Des Avatars Numériques Plus Vrais Que Nature >>>