Après Fontainebleau, Singapour et Abu Dhabi, l’INSEAD installe son nouveau campus dans la baie de San Francisco. En axant son programme d’enseignement sur l’innovation, l’école a fait le choix géographique et logique de l’épicentre mondial des nouvelles technologies. Et de la concurrence aussi…

 


Situés dans le centre de San Francisco, à deux pâtés de maisons du parc Oracle des Giants, les participants au Hub for Business Innovation de l’INSEAD pourront peut-être – s’ils ont le temps – en profiter pour assister aux matchs de baseball de la saison. Avec l’ouverture des portes prévue en février, la prestigieuse « business school », dont le vice doyen est Peter Zemsky, proposera une sélection de programmes – une cinquantaine – de formation à destination des cadres d’entreprises et adaptés au marché américain. Son programme inaugural débutera le 16 avril 2020, le « Integrating Performance and Progress » s’étalera sur trois jours pour la modique somme de 12 000 dollars.

Au fil du temps, l’INSEAD prévoit d’offrir des stages au choix et des voyages d’études au Hub pour ses étudiants MBA et Executive MBA. Des programmes sur-mesure sont également prévus à destination des entreprises américaines et internationales : les dirigeants et les entreprises « pourront ainsi expérimenter des méthodes d’apprentissage immersif et bénéficier des recherches inédites des professeurs, tout en profitant d’une exposition aux entreprises et à la culture spécifique de la Silicon Valley ».

Si l’innovation technologique est au cœur de la formation et de l’enseignement des grandes écoles, l’INSEAD sera confronté à une concurrence significative entre la Graduate School of Business de Stanford, la Haas School of Business de UC-Berkeley et Wharton – qui ont tous leurs propres offres de formation pour cadres.

<<< A lire également : Classement Forbes 2019 Des Meilleurs MBA des Ecoles de Commerce >>>